Kylian Mbappé, buteur en Andorre
Kylian Mbappé, buteur en Andorre | AFP

Andorre-France : Kylian Mbappé était attendu et il a parfaitement répondu

Publié le , modifié le

Vivement critiqué après ses deux matches ratés face à la Bolivie et la Turquie, Kylian Mbappé a parfaitement répondu, sur le terrain, lors de la victoire de l'Equipe de France en Andorre ce mardi (0-4). Auteur d'un but et d'une passe décisive, le joueur du Paris Saint-Germain a fait les bons choix et multiplié les accélérations tranchantes.

Taxé d’individualisme, de suffisance, parfois même de provocation après ses piètres copies rendues face à la Bolivie et la Turquie, Kylian Mbappé était attendu, ce mardi, pour le dernier match de l’Equipe de France avant la trêve estivale. Aligné d’entrée par Didier Deschamps, qui avait fait le choix de lui maintenir sa confiance, l’attaquant du Paris Saint-Germain a répondu présent. Par sa mobilité et son aisance technique, le natif de Bondy a donné le tournis à la défense andorrane - dont il convient bien entendu de relativiser l’adversité – ponctuant  son récital d’un but et d’une passe décisive pour Florian Thauvin.

"Tous les joueurs ont été en dessous de leur niveau. Que cela soit accentué sur Kylian ? Je prends ça d’un point de vue collectif. Il a été en dessous, avec moins de mobilité, moins de réussite par rapport à d’habitude", s’était positionné le sélectionneur des Bleus après la déroute de Konya, "Je ne vais pas faire un traitement particulier pour lui. Il fait partie et est dépendant d’un collectif", avait-il ajouté.

Il faut dire que l’ancien monégasque, si précieux et efficace en Ligue 1 cette saison, pouvait difficilement faire pire que son match face à la Turquie ce samedi. Avec 22 ballons perdus - son total le plus élevé en Equipe de France -  le numéro 10 des Bleus est passé totalement au travers, enchaînant les courses à perte et les mauvais choix. Une prestation indigne d’un champion du monde qui, il y a peu, demandait à avoir "plus de responsabilités" dans son club (PSG).  

100e but en carrière

Il n’en fallait pas plus pour que les médias s’enflamment, et commencent à parler de "malaise Mbappé". "Faut-il s’inquiéter pour Mbappé ?" , "Mbappé, vivement les vacances", "Catastrophique Mbappé", "Le Petit Prince fatigué" … autant de titres d’articles et de Unes de journaux visant directement le joueur de 20 ans. Sur twitter, les critiques ont également fusées. On ne pardonne pas deux matches ratés consécutivement à son joueur le plus prometteur. Si tous les Bleus - à l’exception d’Hugo Lloris - ont failli dans l’enfer de Konya, le principal responsable était tout désigné. Trois jours plus tard, c’est une réponse limpide que nous a donné Kylian Mbappé.

Si sept joueurs ont payé sur le terrain la dernière déroute de l’Equipe de France, l’attaquant du Paris Saint-Germain a lui profité de sa titularisation pour se rattraper, en faisant parler son explosivité, et surtout sa technique. Très remuant sur son côté gauche, il a constamment cherché des combinaisons avec Antoine Griezmann, et bien lui en a pris. Parfaitement lancé dans la profondeur par l’ex joueur de l’Atletico de Madrid, c’est lui qui a ouvert le score d’un subtil lob piqué, imparable pour le gardien andorran (1-0, 10e). Son 100e  but en carrière, son 13e en Equipe de France, déjà ! 

Très juste dans ses courses et bien plus altruiste, le meilleur buteur du championnat de France cette saison a multiplié les bons choix, et aurait pu s’offrir un première passe décisive si Florian Thauvin s’était montré un peu plus rapide sur un centre, au deuxième poteau (38e). Ce n’était que partie remise puisque le Marseillais a finalement inscrit son premier but en Bleu juste avant la mi-temps d’un très joli ciseau sur un service de …. Kylian Mbappé (3-0, 45e).

Omniprésent, l’attaquant star du PSG a été le meilleur joueur français en première période, et a poursuivi sur sa lancée en seconde, avec il est vrai, un peu moins de réussite. Incapable de défendre et de résister aux accélérations du Français, la charnière Llovera/Lima en a vu de toutes les couleurs, et s’est vue bien heureuse de repartir avec seulement 4 buts dans sa valise. Il était donc attendu, et il a répondu. Du haut de ses 20 ans, Kylian Mbappé a montré une fois de plus que les critiques, aussi violentes et nombreuses pouvaient-elles être, ne l’atteignaient pas. Il a donné la meilleure réponse possible sur le terrain.