Aleksander Ceferin (UEFA) "ne voit pas pourquoi" l'Euro ne se jouerait pas en 2021

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Aleksander Ceferin

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Interrogé par le Guardian ce mardi, Aleksander Ceferin a affiché une grande confiance vis-à-vis de la tenue de l'Euro de football en 2021. Pour le président de l'UEFA, "le bon vieux football" reprendra ses droits "plus tôt que beaucoup ne le pensent".

"Je n'ai réussi à trouver le sommeil qu'à 4 heures du matin". Lorsqu'il a pris la décision de reporter l'Euro 2020 à l'année prochaine, Aleksander Ceferin n'a pas connu un état de sérénité optimal. Deux mois et trois jours après ce jour clé, le président de l'UEFA a décidé de jouer la carte de l'optimisme dans un entretien accordé ce mercredi au Guardian. Quand le quotidien britannique lui demande s'il est prêt à parier 1 million de dollars sur la tenue de la compétition en 2021, il répond : "Oui, je le ferais. Je ne vois pas pourquoi cela ne se ferait pas. Le virus ne durera pas pour toujours".

Prêt à parier 1 million de dollars

"La situation est sérieuse mais [l'épidémie] ralentit maintenant et nous prenons plus de précautions. On en sait plus sur le virus et, en général, je suis quelqu'un d'optimiste. Je n'aime pas la perspective apocalyptique d'après laquelle nous devrions nous attendre à deux, trois ou même cinq vagues", appuie Ceferin. Mobilisé sur plusieurs chantiers à la fois, dont celui de la fin de la Ligue des Champions 2020, le patron du football européen mise sur un retour à la normale "plus tôt que beaucoup ne le pensent".

Terminer la Ligue des champions fin août

Dans un entretien cette fois accordé au quotidien sportif portugais Record  le dirigeant slovène espère achever la saison de Ligue des champions "à la fin du mois d'août""Je pense que ça va marcher (...). On ne sait jamais ce qui peut se passer mais les choses semblent se calmer", a-t-il dit. "Nous sommes prêts et nous suivrons les recommandations des autorités, mais je suis absolument sûr, personnellement, que le bon vieux football avec des supporters reviendra très vite", entend rassurer Ceferin.

Pourtant, la veille, le championnat anglais semblait s'éloigner de l'idée d'un retour des stades peuplés le week-end. D'après Mark Gillett, conseiller médical de la Premier League et partie prenante des discussions avec le département de la Santé britannique, les autorités ne prévoient aucun changement de situation au cours des "6 à 12 prochains mois".

à voir aussi La Premier League admet que les supporteurs pourraient revenir d'ici un an seulement La Premier League admet que les supporteurs pourraient revenir d'ici un an seulement