Adil Rami
Le défenseur central français Adil Rami aux côtés du sélectionneur Didier Deschamps | AFP - FRANCK FIFE

Adil Rami: "Je peux mieux faire et je le ferai"

Publié le , modifié le

Peu en verve lors du match de préparation à l'Euro face au Cameroun (victoire 3-2 des Bleus), Adil Rami doit retrouver ses repères avec l'équipe de France au sein de laquelle il n'avait plus joué depuis trois ans. "Je dois réapprendre à jouer avec mes coéquipiers, à mieux les connaître. Je suis conscient du match que j'ai fait", a reconnu le défenseur du FC Séville. "Je peux mieux faire et je le ferai"", a-t-il assuré.

"Je sais que je suis en réconciliation avec les Français et l'équipe de France. J'ai certainement plus d'efforts à faire que les autres. Je peux mieux faire et je le ferai. Forcément en club et en sélection c'est différent", a souligné le défenseur du FC Séville. "Avec Séville je joue tous les trois jours, je ne rentrerai pas dans des détails techniques ou tactiques mais je dois m'adapter de nouveau à l'équipe de France. J'ai bien senti que j'étais attendu ce soir, il y avait une belle grosse pression. Il me reste du temps pour m'améliorer", a conclu Rami, à dix jours du coup d'envoi de l'Euro face à la Roumanie.

Appelé à la rescousse par Didier Deschamps après le forfait de Raphaël Varane (déchirure à une cuisse), Adil Rami, 30 ans, disputait son premier match en équipe de France depuis trois ans. Et il n'a guère rassuré une défense française en plein doute, après une série de blessures et de forfaits. Il a notamment lâché le marquage sur le premier but camerounais de Vincent Aboubakar (22e). Et la charnière qu'il composait avec Laurent Koscielny a à nouveau été prise à défaut sur le second but de Choupo-Moting (88e). Les Bleus disputeront un dernier match de préparation face à l'Ecosse samedi, avant de se lancer dans la compétition contre la Roumanie le 10 juin au Stade de France.