Adil Rami
Adil Rami, appelé en Equipe de France suite à la blessure de Raphaël Varane. | FABRICE COFFRINI / AFP

Adil Rami intègre le groupe pour l'Euro

Publié le , modifié le

Le malheur des uns faisant bien souvent le bonheur des autres, le défenseur du FC Séville Adil Rami a été convoqué en équipe de France pour la préparation à l'Euro-2016 en attendant de connaître la durée d'indisponibilité exacte de Raphaël Varane.

Touché à la cuisse, Varane, pilier de la défense bleue, souffre d'une lésion musculaire à une cuisse qui devrait a priori le priver de la finale de Ligue des champions samedi avec le Real Madrid. Sa participation à l'Euro est pour l'heure incertaine, notamment en ce qui concerne le match d'ouverture contre la Roumanie, le 10 juin au Stade de France. Le communiqué publié sur le site internet de la FFF précise bien que Rami a été appelé "dans l'attente d'information complémentaire sur l'état de santé du défenseur du Real Madrid". Le sélectionneur Didier Deschamps a jusqu'au 31 mai à minuit pour déposer auprès de l'UEFA la liste des 23 joueurs retenus pour l'Euro.

Rami, le revenant

Adil Rami rejoindra mardi l'Equipe de France à Clairefontaine pour participer à la préparation de l'Euro. Le joueur sévillan compte 26 sélections en Equipe de France et n'a plus joué sous le maillot bleu depuis juin 2013. Il sort d'une belle saison avec Séville, vainqueur de l'Europa League et finaliste de la Coupe du Roi.

Ironie de l'histoire, il avait eu des mots très durs récemment à l' encontre de Deschamps pour protester de son absence de la liste des 23 pour l'Euro et dans celle des 8 réservistes. "Le discours de dire qu'il (Deschamps, ndlr) ne prend pas les meilleurs joueurs sur le terrain, mais les meilleurs joueurs pour faire un groupe... J'ai l'impression qu'il insinue donc que je ne suis pas un bon garçon et que je suis un voyou. Si on parle football, je ne vois pas pourquoi je ne suis pas à l'Euro", avait-il déclaré sur RMC jeudi.

"A un moment donné, il faut prendre en compte les statistiques, le nombre de matchs et les adversaires contre qui tu as joué. J'ai affronté Barcelone, le Real, la Juventus, sans parler de Valence ou l'Atletico Madrid. Je ressens un peu d'injustice", avait-il ajouté.

AFP

Euro