8 minutes qui ont changé le destin des Bleus

8 minutes qui ont changé le destin des Bleus

Publié le , modifié le

Cet Euro ne sera pas un long fleuve tranquille pour l’équipe de France qui a l’art de se compliquer la vie. C’est passé face à l’Irlande en huitième de finale. Ça ne marchera pas à chaque fois. Menés 1-0 dès la deuxième minute, les Bleus ont souffert avant de faire basculer le match en huit minutes. Pendant ce laps de temps, deux buts et une exclusion irlandaise.

L’Irlande n’a rien vu venir. Bien installée dans son match l’Eire se contentait de contrôler des Français endormis, incapables de déployer leur jeu depuis le début du match. On étouffait au Parc OL devant tant d’insuffisance. Les Bleus essayaient mais ils manquaient d’un peu de tout. Le replacement de Matuidi à gauche avait déjà changé la donne et l’entrée de Coman avait apporté plus de percussion mais le chemin semblait encore si long et les quarts si loin. C’est finalement un décalage de Payet vers Sagna qui débloquait la situation. Le Gunner apportait enfin la précision dans la transmission. Son centre était parfait pour Griezmann qui démontrait une nouvelle fois sa valeur de la tête (1-1, 58e).

Le Madrilène était apparu bien plus en jambe que lors de ses dernières sorties. Ça se confirmait trois minutes plus tard. Rami, pour une de ses rares bonnes choses du match, trouvait la tête de Giroud entouré de deux irlandais. L’attaquant des Bleus jouait en remise pour Griezmann qui filait marquer son deuxième but. Quel renversement ! Le vent tournait définitivement en faveur des Bleus quand le même duo appuyait encore sur l’accélérateur. Giroud décale Griezmann taclé juste en dehors de la surface. Duffy prenait un carton rouge et privait son équipe d’un possible sursaut. Abasourdie en moins de dix minutes, l’Eire rendait les armes après avoir eu le match en main. Finalement, ce match est à nouveau à l’image des Bleus incapables de maîtriser un match mais tueurs avant qu’ils ne soient trop tard. Cette fois ils n’ont pas attendu la fin du temps réglementaire pour réagir.

Xavier Richard @littletwitman