Euro d'athlétisme en salle : Melvin Raffin et Thomas Jordier éliminés d'entrée

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Melvin Raffin lors des Championnats d'Europe d'athlétisme en salle en mars 2021.
Melvin Raffin lors des Championnats d'Europe d'athlétisme en salle en mars 2021. | ANDREJ ISAKOVIC / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les Français Melvin Raffin (triple saut) et Thomas Jordier (400 m), deux candidats sérieux à un podium, ont été éliminés d'entrée aux Championnats d'Europe d'athlétisme en salle, vendredi 5 mars à Torun.

Petite stupeur sur la piste d'athlétisme de Torun, en Pologne. Vendredi 5 mars, les Français Melvin Raffin (triple saut) et Thomas Jordier (400 m), deux candidats sérieux à un podium, ont été éliminés d'entrée aux Championnats d'Europe d'athlétisme en salle. Raffin, arrivé en Pologne avec la deuxième performance continentale de l'année (17,09 m), n'a pas fait mieux que 15,29 m en qualifications du triple saut au lieu des 16,80 m requis pour une place en finale.

"La conclusion de ces Championnats, c'est une grosse déception et une grosse faute professionnelle. J'étais en jambes, j'étais bien. L'étape que je devais passer cet hiver part en fumée mais les gestes techniques que j'ai appris cet hiver sont encore là pour les Jeux olympiques", a déclaré l'athlète de 22 ans.

Le clan français a demandé un revisionnage du deuxième essai du protégé de Teddy Tamgho, déclaré mordu par les juges mais sans marque visible sur la planche. Mais le recours s'est avéré infructueux.

Jordier disqualifié avec le meilleur temps des séries

Thomas Jordier, troisième chrono européen de 2021 (46''13), a lui été disqualifié pour avoir franchi son couloir alors qu'il avait réussi le meilleur temps des séries (46''51). L'encadrement des Bleus a également fait appel, sans succès.

"J'ai fait une erreur, ça ne m'arrivera plus j'espère, a réagi Jordier. On ne peut pas revenir en arrière. J'en assume les conséquences. C'est dommage parce que j'avais de bonnes jambes mais ce n'est pas grave, on travaillera pour cet été même si je rate quelque chose de beau. J'essaye de relativiser au lieu de me prendre la tête. Ce n'est pas comme si j'avais fait une contre-performance. Je ne peux que m'en prendre à moi-même."

AFP