Ilaria Bianco fleuret dames escrime Euro 2010
Ilaria Bianco | AFP - Peter Ending

L'escrime italien se porte bien

Publié le , modifié le

L'Italie a connu une journée en or mardi aux Championnats d'Europe d'escrime à Leipzig, où elle a conservé ses deux titres en sabre messieurs et en fleuret dames, avec un nouveau doublé pour Valentina Vezzali. En fleuret, la squadra azzura championne du monde, avec sa diva, mais aussi Elisa Di Francesca et Arianna Errigo, a battu en finale l'Allemagne.

Ce qui a permis à Vezzali, la triple championne olympique, de mettre la main sur l'or par équipes, trois jours après sa victoire dans l'épreuve individuelle, comme elle l'avait fait l'an dernier à Plovdiv en Bulgarie. La plus grande fleurettiste de tous les temps quitte Leipzig avec en poche une cinquième médaille d'or continentale en solo et une quatrième en quatuor. "Je suis particulièrement contente, car avec ma victoire samedi, je remporte la Coupe du monde avant même les Mondiaux" à Paris au mois de novembre, a souligné la N.1 mondiale. "Je suis aussi satisfaite d'avoir aidé l'équipe. L'an prochain débutent les qualifications olympiques, et on sent que nous sommes particulièrement solides", a ajouté la tireuse de 36 ans, maman d'un garçon.

En sabre, les Italiens ont bien failli passer à la trappe en quarts de finale face au Bélarus. Mais leur champion des Jeux d'Athènes en 2004, Aldo Montano, les a sauvés d'une situation semblant désespérée pour coiffer leurs adversaires sur le fil (45-44). Pareille frayeur ne s'est pas reproduite en finale, où ils ont dominé l'Ukraine, 45 à 28. Le bronze est revenu à l'Allemagne, emmené par le champion du monde et vice-champion d'Europe Nicolas Limbach. Avant les quatre dernières épreuves au programme, l'Italie a repris la tête au classement des nations, avec 7 médailles, dont quatre en or, devant la Russie, qui a pris mardi le bronze en fleuret. A l'inverse de l'Italie, l'équipe de France a bien déchanté mardi. Ses sabreurs, tenants du titre olympique, ont été stoppés dès leur premier match en quarts et se sont contentés de jouer les places d'honneur (5e). 

Le classement du Sabre
1. Italie (Luigi Samele, Aldo Montano, Luigi Tarantino, Diego Occhiuzzi)
2. Ukraine (Andriy Yagodka, Dmytro Boyko, Oleg Shturbabin, Dmytro Pundyk)
3. Allemagne (Nicolas Limbach, Max Hartung, Björn Hübner, Benedikt Beisheim)
4. Russie
5. France
6. Hongrie
7. Bélarus
8. Roumanie

Le classement du Fleuret
1. Italie (Valentina Vezzali, Elisa Di Francesca, Arianna Errigo, Ilaria Salvatori)
2. Allemagne (Sandra Bingenheimer, Katja Wächter, Carolin Golubytskyi, Martina Zacke)
3. Russie (Larisa Korobeinikova, Inna Deriglazova, Aida Shanaeva, Eugyenia Lamonova)
4. Pologne
5. France
6. Hongrie
7. Ukraine
8. Grande-Bretagne