Corinne Maitrejean, fleuret
La fleurettiste Corinne Maitrejean | ATTILA KISBENEDEK / AFP

L'équipe de fleuret féminin tricolore en finale

Publié le , modifié le

Ysaora Thibus, Corinne Maitrejean, Astrid Guyart et Anita Blaze se sont qualifié pour la finale de l'épreuve de fleuret par équipe des Championnats du monde d'escirme. Les quatre Françaises ont battu la Russie (45-42) et affronteront l'Italie, championne du monde en titre, en finale. Elles sont d'ores et déjà certaines d'offrir à la France sa première médaille dans ces Mondiaux.

L'équipe de France d'escrime a donc trouvé son salut dans le collectif. Alors que les épreuves individuelles n'ont apporté aucune médaille à la délégation tricolore, l'équipe de fleuret féminin est certaine d'offrir aux Bleus une première médaille dans ces Mondiaux. Ysaora Thibus, Corinne Maitrejean, Astrid Guyart et Anita Blaze sont venus à bout des Russes, rééditant l'exploit des demi-finales des championnats d'Europe de  Zagreb, où elles les avaient déjà battues sur le score de 45-43.

En finale, les Françaises auront fort à faire face à l'Italie, tenante du titre, dont l'équipe comprend les championnes du monde Elisa di Francesca (2010), Valentina Vezzali  (2011) et Arianna Errigo (2013). Il s'agit de la première finale pour une équipe de France de fleuret  féminine aux championnats du monde depuis 1965. A l'époque, les Françaises  avaient remporté le titre à Paris devant la Grande-Bretagne.

L'Italie championne du monde en titre

Dans leur demi-finale, les Françaises ont réalisé une entame de match  idéale, menant 5-2 puis 15-14, avant de voir les Russes prendre les devants  après le 4e assaut. En retard de trois touches avant le 6e assaut, Astrid Guyart a réussi à  donner une touche d'avance, passant le relais à Ysaora Thibus avec une touche  d'avance. Face à Inna Deriglazova, une adversaire qu'elle n'aime pas tirer, Ysaora  Thibus a perdu l'avance que Guyart lui avait laissé (37-40). 

Sur le dernier relais, Corinne Maitrejean, menée 41-37 a remonté son  handicap pour finalement s'imposer 45 touches à 43. Les Italiennes avaient battu les Françaises en finale des Championnats  d'Europe à Zagreb en juin sur le score de 45-30. A Budapest, les Transalpines se sont baladées tant en quart de finale (45-20  contre la Chine) ou en demi-finale (45-19 contre la Corée du Sud).

   

Jerome Carrere