Jérôme Jeannet 2010 escrime épée
Jérôme Jeannet |

Jérôme Jeannet, l’épée dans son fourreau

Publié le , modifié le

Le récent champion du monde d’épée par équipe à Paris a décidé de mettre un terme à sa carrière pour se lancer dans une activité totalement différente, le poker. A 33 ans, le Martiniquais compte à son palmarès en individuel une médaille de bronze mondial en 2009 et un titre de champion d'Europe en 2007.

Partir sur une victoire. Voilà l’un des rêves des champions, et c’est celui accompli par Jérôme Jeannet. Il ya trois semaines au Grand Palais à Paris, en compagnie de Jean-Michel Lucenay, Gauthier Grumier et Ulrich Roberi, il remporte l’or par équipe à l’épée, le septième titre majeur pour lui après deux Olympiades (2004 et 2008 par équipe) et 4 Mondiaux (2005, 2007, 2009 par équipe, 2007 en individuel). «J'y pensais depuis un certain temps [...] Je n'avais pas envie de repartir pour deux ans et ne finalement pas être capable d'arracher la sélection pour les Jeux de Londres», a déclaré le Martiniquais au quotidien L’Equipe de vendredi. Pas de carrière au long cours à la Flessel et encore moins de reconversion dans le monde de l’escrime comme Eric Srecki, autre épéiste bardé de titres et actuel Directeur Technique National d’escrime. Il s’oriente vers une nouvelle carrière dans le poker. «Mon frère et moi avons été contactés pour manager une team de neuf joueurs de poker. On s'occupera de la logistique, mais aussi de la condition physique des joueurs», a-t-il expliqué.

Jérôme Jeannet fût l'un des tireurs de l'équipe de France d'épée, qui reste  invaincue dans les grands rendez-vous depuis 2004. Des sept titres majeurs  décrochés par les épéistes français entre les jeux Olympiques d'Athènes et les  Championnats du monde à Paris, il a contribué à en décrocher six: deux médailles  d'or olympiques (2004 et 2008) et quatre mondiales (2005, 2007, 2009, 2010). Son frère cadet, Fabrice, vice-champion olympique à Pékin en 2008, avait  déjà pris sa retraite après les Jeux.