Daniel Jerent

Escrime/Dopage: Daniel Jérent privé de Mondiaux après trois "no shows"

Publié le , modifié le

L'épéiste français Daniel Jérent, champion olympique par équipes en 2016, ne participera pas aux Championnats du monde cette semaine, en raison d'une procédure antidopage à son encontre après trois défauts de localisation, a-t-on appris auprès de la Fédération française, jeudi.

"La Fédération française d'escrime a pris la décision de ne pas engager Daniel Jérent dans les épreuves des Championnats du monde d'escrime à Wuxi" (Chine), a expliqué la FFE dans un communiqué. Daniel Jérent a reçu trois notifications de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) pour des défauts de localisation. Il a fait appel pour l'un des trois manquements, mais l'AFLD a rejeté ce "recours gracieux", précise la FFE.
Selon la règlementation antidopage, une telle infraction est passible d'un ou deux ans de suspension ferme "en fonction du degré de la faute du sportif". Le tribunal antidopage de la Fédération française d'escrime doit se réunir pour se prononcer sur le cas et rendre une sanction. L'AFLD peut ensuite se saisir du dossier si l'agence estime que la sanction prise par la Fédération n'est pas conforme.

Jerent remplacé par Aymeric Gally aux mondiaux

Il était initialement prévu que Jérent soit aligné aux Mondiaux à Wuxi à partir de lundi. Il a été remplacé par Aymeric Gally, qui participera aux poules de qualifications vendredi pour l'individuel, puis à l'épreuve par équipes. "La situation de Daniel est regrettable car c'est une personne de valeur qui apporte beaucoup à l'équipe de France. L'intégrité de Daniel n'est pas remise en question", a indiqué la Directrice technique nationale, Laurence Vallet-Modaine.
"Cette situation est due à une négligence administrative de ma part concernant la réglementation de l'AFLD. Ce n'est en aucune mesure un cas de dopage", a estimé Daniel Jérent. Jérent, champion du monde par équipes en 2014 et 2017, ne s'était pas aligné aux Championnats d'Europe en juin, blessé, et avait déjà laissé sa place à Gally.
 

AFP