escrime casque au sol 112010
escrime casque au sol 112010 | AFP-LANGLOIS

Sept Français en lice au fleuret

Publié le , modifié le

La deuxième journée de ces Mondiaux organisés au Grand Palais jusqu'à samedi prochain, fait place au fleuret. Après la désillusion du sabre, l'équipe de France de fleuret compte bien redonner le sourire à la délégation tricolore.

Pour les messieurs, Erwann le Pechoux, Jérémy Cadot et Victor Sintès défendront les couleurs françaises. Terence Joubert assistera quant à lui aux duels de ses coéquipiers depuis les tribunes du Grand Palais. Joubert s'est en effet blessé jeudi lors des tours de poule. La journée a débuté par une première défaite, Jérémy Cadot s'inclinant face au Coréen Young Ho Kwon (9-15). Erwann le Pechoux est quant à lui passé face au Britannique Edward Jefferies, profitant de l'abandon de son adversaire en raison d'une intoxication alimentaire.

Un sans faute des filles au premier tour
Les premiers matches des quatre Françaises engagées se sont conclus par un sans faute, et le public parisien retrouvera donc quatre Françaises en 16e de finale. Corinne Maitrejean, Astrid Guyart, Gaëlle Gebet et Virginie Ujlaky ont ainsi dominé les débats.Gaëlle Gebet a montré l'exemple face à la Chinoise Dai, en s'imposant 15-8. Au tour suivant, elle sera en revanche opposée à la coriace Coréenne Nam, N.2 mondiale, ce qui ne l'enchante guère. "C'est un match que je devais gagner et je le gagne. Je devais le faire, pression ou pas. Après ce sera plus compliqué contre la Coréenne Nam, alors je ne peux pas dire que ce premier match m'a mise en confiance, parce que l'écart avec Nam est vraiment très important", a déclaré Gebet.

Virginie Ujlaky a imité sa compatriote en corrigeant la Singapourienne Wang 15-1. "Cette victoire m'a mise en confiance sur pas mal d'actions. Wang est grande et il fallait aller la chercher. C'est un bon indicateur, ça commence bien. J'avais un peu la pression avant de commencer mais dès la deuxième touche ça allait mieux", a estimé Ujlaky. Et le camp tricolore a donc réalisé un 4 sur 4 avec le succès d'Astrid Guyart, vainqueur 15-5 de la Moldave Cojocaru.

Romain Bonte

Championnats du Monde d'Escrime