Ilaria Bianco fleuret dames escrime Euro 2010
L'Italienne Ilaria Bianco | AFP - Peter Ending

Plus qu'une Française au sabre, les favorites au rendez-vous

Publié le , modifié le

Le cadre majestueux du Grand Palais n'a pas souri à l'équipe de France lors de la première journée des Championnats du monde à Paris. Des quatre filles qualifiées pour le tableau final, seule une a réussi à accéder aux huitièmes de finale. Ce n'est pas une surprise puisqu'il s'agit de Carole Vergne, médaillée de bronze lors des Mondiaux 2009 en Turquie. En 16e, la sabreuse du Team Largardère a fait plier la Coréenne Keum Hwa Kim.

En revanche, l'aventure individuelle de ses compatriotes a tournécourt. Trop court. Le coup est dur à avaler pour l'Orléanaise CeciliaBerder qui a logiquement subie la loi de l'Italienne Irene Vecchi, 10emondiale (15-9). Léonore Perrus et Solenne Mary n'ont elles pas passéle cap du levé du jour. La première est tombée avec les honneurs face àla Britannique Joanna Hutchinson (15-13) mais la déception resteragrande pour la 7e sabreuse mondiale. La seconde a craqué face à lasolide grecque Vassilik Vougiouka. Les favorites n'ont elles pas manquéleur entrée dans la compétition. Exemptées des qualifications,l'Américaine Mariel Zagunis (N.1) et l'Ukrainienne Olga Kharlan, ontjustifié leur rang en passant sans encombre les premiers tours.

Championnats du Monde d'Escrime