Escrime Mondial 2010 Grand Palais Flessel Laura sortie
Laura Flessel sort la tête haute | AFP - LOIC VENANCE

Flessel: "Il m'a manqué deux secondes"

Publié le , modifié le

La Française Laura Flessel, défaite lundi 15-14 par la Hongroise Emese Szasz, dans les toutes dernières secondes de son quart de finale des Championnats du monde à Paris, estime qu'elle n'a "pas à rougir" de sa prestation et veut désormais se concentrer sur les épreuves par équipes.

Vous manquez la demi-finale de très peu...
"Aujourd'hui je me sentais très bien et j'ai bien tiré. Elle était plus forte. Mais forcément il y a de la déception. Je me suis battue pendant toute la journée. Il me manquait deux secondes pour essayer de faire repartir le match. A une mort subite près je pouvais revenir avec une médaille. Maintenant je vais me retrousser les manches et me reconcentrer pour les épreuves par équipes."

Vous avez l'air assez sereine malgré la défaite. C'est nouveau chez vous ?
"Vous ne me voyez pas à l'intérieur ! Je n'ai pas à rougir, j'ai donné tout ce que j'ai pu, j'ai raté, il n'y a pas de médaille. Mais je reste dans le Top 8 mondial. J'ai encore à travailler. La déception, elle est là sauf que l'expérience veut qu'on avance, la famille veut qu'on avance, les Français. Il y a beaucoup de déception mais j'intériorise."

Vous avez une forte cote d'amour auprès du public parisien. L'avez-vous ressenti ?
"Le Grand Palais vibrait pour la France mais c'est vrai qu'il y a un petit penchant pour moi, c'est très bien. Il y a les résultats qui jouent et ils avaient tous envie de me voir sur un podium. En escrime on est à proximité du public et le fait de le côtoyer, ça nous donne une envie de bien faire. A plus d'une reprise les encouragements m'ont transcendée."

Gilles Gaillard

Championnats du Monde d'Escrime