Escrime - Sabre - Pillet - Lopez - Sanson - Anstet
Escrime - Sabre - Pillet - Lopez - Sanson - Anstet | AFP - PHILIPPE DESMAZES

Des sabreurs revanchards

Publié le , modifié le

Après la déroute dans les épreuves individuelles de samedi, les sabreurs hommes et femmes tenteront de se racheter une conduite ce mardi par équipes. L'équipe de France masculine, pourtant double championne olympique en titre, est loin d'être favorite derrière les grandes figures que sont l'Italie, la Roumanie ou la Corée du Sud. Les Françaises, championnes du monde 2006 et 2007 auront une belle carte à jouer.

En deux ans, les sabreurs de l'équipe de France ont vu leur côté de popularité chuter. Vainqueurs à Athènes et récidivistes à Pékin, ces messieurs ont manqué leurs dernières échéances, 8e en 2009 aux Mondiaux et 6e au championnat d'Europe cet été. La petite troupe, composée de Lopez, Apithy, Sanson et Pillet tentera de faire oublier ses contre-performances du week-end. Tête de série numéro 5, les Bleus débuteront la compétition en 1/8 de finale, contre le Bélarus.

Chez les Dames, même constat. Tête de série numéro 3, le quatuor entre Mary, Vergne, Perrus et Berder tâchera d'oublier son infortune de samedi. Des quatre, seule Carole Verge avait rallié les quarts de finale lorsque ses "copines" disparaissaient dès le 1er ou 2e tour. Pourtant, cette équipe possède un potentiel certain pour une médaille, Léonore Puerrus a même participé à la conquête des titres mondiaux en 2006 et 2007 et espère s'adjuger une troisième médaille d'or devant son public. En 1/8 de finale, les Bleues rencontreront le Japon.

Championnats du Monde d'Escrime