escrime apithy 072010
Bolade Apithy (à gauche) en action | AFP-Dilkoff

Apithy a soif de médailles

Publié le , modifié le

Son prénom Boladé signifie en béninois celui qui est arrivé et qui apporte la joie et le bonheur dans la maison. Cela tombe bien car Boladé Apithy, champion de France 2010, représente la relève et pourquoi pas une chance de médaille tricolore aux Mondiaux d'escrime organisés à Paris...

Etudiant en Masters de management à l'université de Lyon, Apithy entre en lice dès ce jeudi avec les qualifications. Ce sabreur d'1m80 sait que le rendez-vous au Grand Palais peut constituer un tournant dans sa carrière d'athlète, mais rejette toute idée de pression. "Au Grand Palais, je ne vais pas me prendre la tête. Je vais jouer ma chance à fond tout pour franchir un cap", affirme le Dijonnais. A 25 ans, il peut encore miser sur une belle progression, lui qui a gravi sans encombre tous les échelons jusqu'à une place dans l'équipe de France. Cette année, ses performances ont justifié sa présence au Grand Palais, avec une deuxième place en coupe du monde, une médaille européenne de bronze il y a quatre mois à Leipzig, et une victoire aux championnats de France.

Deux ans plus tôt, il avait rongé son frein alors qu'il était remplaçant lors des Jeux Olympiques de Pékin. Autant dire que les prochains JO de 2012 représentent l'objectif majeur d'Apithy, et ces Mondiaux représentent un tremplin idéal. Décrit comme un escrimeur explosif, sa particularité est de toujours partir à l'attaque dans ses duels et se décrit volontiers comme un "petit taureau". Pour ses premiers Mondiaux, le benjamin de l'équipe de France va surtout engranger de l'expérience. Passionné de poker, Boladé Apithy entend bien remporter la mise, même si la partie n'est pas gagnée d'avance.

Romain Bonte

Championnats du Monde d'Escrime