Pénélope Leprévost
Pénélope Leprévost | MAXPPP - LVNB - GLENN PINKERTON

Coupe des nations/finale: la France recalée dès le tour préliminaire

Publié le , modifié le

Les Français ont échoué à se qualifier pour l'acte final à huit de la Coupe des nations de saut d'obstacles, programmé samedi soir à Barcelone, en multipliant les fautes lors du tour préliminaire à 19 pays, disputé en une manche jeudi dans la capitale catalane.

Avec une équipe remaniée, la France, double vice-championne du monde en 2010 et 2014, s'est ratée comme l'an dernier sur le terrain en sable du Polo Royal Club. Vendredi soir, les +vestes bleues+ disputeront la "consolante" regroupant  les équipes classées de 9 à 19 jeudi. Les huit premiers, dont la Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas, champions  du monde et d'Europe, mais également détenteurs du trophée, s'affronteront  samedi soir pour la grande finale, également sur un seul parcours. Avec huit points chacun pour Pénélope Leprévost, Nicolas Delmotte et Kevin  Staut, la mission était impossible. Roger-Yves Bost a écopé pour sa part de 13 points de pénalités. "On a tous été mauvais dans l'ensemble, on n'a pas pris les bonnes  décisions. Le meilleur de la journée, c'est Timothée (Anciaume, le réserviste),  qui n'a pas monté", a résumé le sélectionneur Philippe Guerdat.

Une nouvelle déception

Parmi les explications à cet échec, il y a le fait que trois chevaux  n'avaient pas sauté depuis plusieurs semaines et que le quatrième, Qoud'Coeur  de la Loge, revenait du concours de Calgary, dans l'Ouest canadien. L'aventure avait bien mal débuté dès lors que le couple vedette composé de  Leprévost et Flora de Mariposa, vice-champions du monde par équipes en 2014, avait fauté dès le premier obstacle d'un parcours sélectif. Cette déception s'ajoute à celle des Championnats d'Europe, en août à  Aix-la-Chapelle (Allemagne), où la France, en tête à l'issue de la première manche, avait rétrogradé à la cinquième place à l'issue du second parcours.

Médaille de bronze individuelle aux +Europe+, le Lorrain Simon Delestre  avait renoncé à Barcelone, préférant laisser au repos son crack Ryan des  Hayettes. Deux fois en argent aux Jeux équestres mondiaux (JEM) 2014 à Caen,  Patrice Delaveau s'était également désisté pour préserver Orient Express HDC en  vue des JO de Rio. Les Belges, qui ne verront pas Rio, se sont consolés en remportant le tour préliminaire avec notamment un sans faute de Grégory Wathelet sur Conrad de Hus. Un des sept parcours nets de l'après-midi.

AFP