Romain Zingle (Cofidis) échappée TDF 2011
Romain Zingle (Cofidis) aux avant-postes | AFP - Joël Saget

El Farès déçu, Taaramae placé

Publié le , modifié le

Lors du briefing, samedi matin, à Aigurande, la consigne était claire chez Cofidis. "On se place dans l'échappée", avait martelé Didier Rous à ses troupes. Et il faut croire qu'il a été entendu puisque Julien El Farès et Romain Zingle ont fait partie des animateurs du jour. Malheureusement, les deux coureurs ont été lâchés à environ 30km de l'arrivée.

"On nous a vu à l’avant, c’est bien, mais je reste assez déçu de ma prestation". Julien El Farès était mi-figue, mi-raisin à l'arrivée à Super-Besse. Après avoir animé l'étape pendant près de 145 km avec son coéquipier Romain Zingle et sept autres coureurs, El Farès a connu une soudaine baisse de régime à environ 30km de la ligne d'arrivée. "Je n'étais pas dans le coup. Quand on est parti, j’avais un peu de mal. Physiquement, je me sentais déjà très entamé après la première semaine où il y a eu beaucoup de nervosité et de chute. J’ai craqué dès le pied du col", a t-il regretté.

Un regret d'autant plus fort que l'échappée avait, selon lui, de quoi aller au bout. "On avait des bons rouleurs dans l’échappée. On s'est bien entendu et on roulait très fort. Je pense vraiment que ça aurait pu aller loin mais dans le peloton ça roulait bien aussi." Et le natif de Manosque d'ajouter : "Je sais que je suis capable de mieux et aujourd’hui, c’est rageant de ne pas avoir été au bout." En dépit de sa frustration, Julien El Farès, 92e ce samedi, veut rester positif : "Malgré la fatigue, la motivation reste là. J’espère que les sensations, après la journée de repos, seront meilleures pour que je puisse retenter quelque chose".

Si El Farès peut être déçu, l'équipe Cofidis a toutefois un motif de se réjouir : son leader Rein Taaramae a en effet conforté sa deuxième place au classement du meilleur jeune. 31e ce samedi, il a repris 15 secondes au Néerlandais Robert Gesink, actuel détenteur du maillot blanc. Au classement général, le champion d'Estonie en titre se classe en 27e position, à 2'27 du leader Thor Hushovd.

Isabelle Trancoën