Yuliya Efimova
La nageuse russe Yuliya Efimova | AFP - JAVIER SORIANO

Efimova étincelante dès les séries

Publié le , modifié le

La Russe Yuliya Efimova a frappé un grand coup dès les séries du 50m brasse en battant le record du monde et du même coup son ancienne détentrice Jessica Hardy. Efimova, championne du monde du 200m et vice-championne du monde du 100m cette semaine a nagé en 29"78, battant de deux centièmes le record détenu jusqu'ici par sa rivale américaine.

Après l'or ce vendredi sur 200m brasse et l'argent sur 100m mardi, Yuliya Efimova était logiquement une des favorites des séries du 50m brasse qui ont débuté samedi matin. Elle l'a confirmé. Brillamment, en effaçant des tablettes l'ancien record du monde de Jessica Hardy (29"80) réalisé en août 2009 à Federal Way (Etats-Unis). Hasard du tirage au sort, les deux nageuses étaient dans la même série, la dernière de la matinée sur cette distance. Et la Russe a dominé l'Américaine qui a réussi à passer sous la barre des 30 secondes (29"99). "Je ne comprends pas", a assuré la Russe. "Hier (vendredi), j'étais prête à  battre le record du monde et aujourd'hui je suis vraiment fatiguée, je ne me  suis pas échauffée, je suis encore endormie et je bats un record du monde". "J'essaierai d'aller encore  plus vite plus tard", a-t-elle promis. "Je nage normalement le 200 m, mais je  suis une sprinteuse, alors le 50 m ce sont les vacances pour moi."

Efimova et hardy se retrouveront en demi-finales ce samedi soir avant de s'affronter - logiquement - en finale. Avec pourquoi pas, un deuxième titre pour la Russe cette semaine, ou un premier pour l'Américaine, troisième du 100m brasse mardi. En cas de victoire, Efimova compléterait sa collection de médailles, elle qui est déjà vice-championne du monde du 50 m brasse, qui a été médaillée d'argent  aux Mondiaux-2009 sur 100 m brasse, et médaillée de bronze aux JO-2012 et d'argent aux Mondiaux-2011 sur 200 m brasse.

La série victorieuse d'Efimova:

Sun Yang au dessus du lot

En quête d'un triplé 400 m/800 m/1500 m qui n'a été réalisé qu'une fois dans l'histoire, par l'Australien Grant Hackett, en 2005 à Montréal (Canada),  Sun Yang a dominé les séries du 1500 m. Le Chinois a reconnu être un peu fatigué après avoir offert vendredi le bronze à son pays sur le relais 4x200 m libre, grâce à un temps canon (1:43.16)  en tant que dernier relayeur. Cela ne l'a pas empêché de réussir le meilleur temps des séries (14'54"65),  devant leCanadien Ryan Cochrane (14'55"15). Après avoir remporté le 100 m libre vendredi, l'Australienne Cate Campbell a obtenu le meilleur temps des séries du 50 m libre en 24 sec 27/100e.