Julien Benneteau
Julien Benneteau | Lucas Barioulet / AFP

Julien Benneteau devient directeur sportif d'un club d'e-sport

Publié le , modifié le

Julien Benneteau, ancien tennisman, devient le directeur sportif de GameWard, un club d'esport.

Julien Benneteau, ancien joueur de tennis et désormais capitaine de l'équipe de France de Fed Cup, a décidé de se consacrer à une nouvelle activité, l'e-sport, en devenant ce mardi directeur sportif de GameWard, un club créé en février 2018. 

"apporter aux joueurs une véritable hygiène de vie"

L'ancien tennisman estime avoir plusieurs atouts à faire valoir à ce poste : "le côté manager sportif, le côté caution du sportif dans le monde de l'e-sport qui se structure et se professionnalise comme le sport, ou encore le côté ambassadeur pour utiliser mon nom et mon image auprès de certains partenaires qui pourraient nous aider".

Julien Benneteau a l'intention d'utiliser son expérience de sportif de haut niveau afin d'apporter aux joueurs une véritable hygiène de vie en leur faisant faire "faire du sport, les faire souffrir physiquement et dans la tête, leur demander de temps en temps de s'accrocher, (...) essayer de les faire manger sainement", a-t-il expliqué. "C'est un peu comme moi quand j'étais joueur de tennis à 16 ans, que je suis parti à l'Insep, mes parents étaient rassurés: ils savaient que de 8h à midi j'allais à l'école et que derrière j'étais bien encadré, que j'étais pris en charge bien comme il faut", souligne-t-il.

De plus en plus de sportifs dans l'e-sport

Ces opportunités ouvrent donc de nombreuses portes au club qui se donne l'objectif du "plus haut niveau international" selon Alexandre "Zallak" Hellin, responsable communication & médias chez GameWard, avec l'"introduction sur de nouvelles licences à l’horizon 2020". À ce jour, GameWard se positionne sur 4 jeux phares : Fortnite, League of Legends, Teamfight Tactics et Rainbow Six : Siege. 

Julien Benneteau n'est pas le premier à s’initier à cette nouvelle pratique du sport. D'autres sportifs comme le nageur Yannick Agnel (recruté comme directeur sportif de la structure marseillaise MCES) ou encore le médaillé olympique de canoë-kayak, Matthieu Péché (qui a rejoint l'équipe Vitality en tant que manager) l'ont devancé. De plus en plus de clubs s'entourent d'experts du monde sportif afin étoffer leur staff. Julien Benneteau n'est pas le premier et ne sera pas le dernier.

avec AFP

Emma Deroche