Esport : Le PSG fait son retour sur League of Legends en Asie

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Monier
PSG Talon
Le PSG s'associe à Talon Esports et disputera les Pacific Championship Series de League of Legends | PSG Talon

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Trois ans après la dissolution de son équipe de League of Legends, le Paris Saint-Germain va faire son retour sur un des principaux jeux de l'esport. Le club parisien a annoncé son partenariat avec Talon Esports, récent vainqueur des Pacific Championship Series en Asie.

Un peu moins de trois ans après avoir quitté l'un des jeux phares de l'esport, le Paris Saint-Germain a annoncé jeudi son retour sur League of Legends. Le club parisien a signé un partenariat pour accoler son nom à l'équipe hongkongo-taïwanaise Talon Esports, avec la possibilité de disputer les championnats du monde en fin d'année. 

Un engagement en Asie

Pour son retour, le PSG a donc fait le choix de l'Asie. Une décision visant à continuer le développement de la marque parisienne dans la région, particulièrement ciblée par le club ces dernières années. "L'esport reste l'un des principaux piliers de la stratégie de diversification de marque du club alors que nous allons entrer dans la prochaine phase de notre plan de croissance", explique dans un communiqué Fabien Allegre, directeur de la diversification des marques et du merchandising. "Ce partenariat renforce également la visibilité de la marque Paris Saint-Germain sur nos marchés clés et auprès de nouveaux publics dans le monde entier." 

Le PSG n'en est pas à son coup d'essai en Asie. Un partenariat semblable avait été scellé en avril 2018 pour son arrivée sur un autre jeu majeur de l'esport, DOTA 2. La structure chinoise LGD Gaming était alors devenue PSG.LGD, avant de disputer quelques mois plus tard la finale de The International, le principal tournoi du jeu et un des deux plus gros événements annuels de l'esport (avec les mondiaux de League of Legends). 

Les Worlds dans le viseur 

Sur la scène mondiale, Talon Esports n'est pas LGD, mais pourrait tout de même amener le nom PSG aux championnats du monde, prévus en fin d'année. Ils ont récemment remporté le championnat de printemps des Pacific Championship Series (qui rassemble dix équipes venues de Taïwan, Hong Kong, Macao, Singapour, des Philippines et de Malaisie). Un nouveau succès lors du segment d'été leur offrirait un billet pour les "Worlds" en Chine. "S'associer à un club ayant l'histoire et le pedigree du Paris Saint-Germain, c’est monter d’un niveau", juge le PDG de Talon Esports Sean Zhang. "Nous sommes très enthousiastes pour ce partenariat et nous nous réjouissons de nos futurs succès."

Le PSG garde un souvenir amer de sa première expérience dans League of Legends. En octobre 2016, le club parisien engageait une équipe en deuxième division européenne sous la houlette de Bora "Yellowstar" Kim, légende française du jeu. Après avoir échoué à obtenir une promotion à l'étage supérieur, l'équipe avait été dissoute dès l'année suivante. "Tout le monde suivait l'entrée du PSG, la première d'un club de foot", nous expliquait en novembre dernier Hadrien "Duke" Forestier, ancien coach de l'équipe. "Le PSG avait fait une communication colossale sans vraiment mettre les moyens derrière pour être compétitif. On avait le poids du nom, de la com." Avec Talon Esports, le PSG a déjà plus de garanties, mais sera tout autant attendu. 

Le Sud-Coréen Kim "Candy" Seung-ju, joueur de PSG Talon
Le Sud-Coréen Kim "Candy" Seung-ju, joueur de PSG Talon © Talon Esports

esport