Gaël Monfils- Roland Garros 2011
Gaël Monfils a souffert pour son entrée en lice | AFP - PATRICK KOVARIK

Duel suisse à l'abri des défis français

Publié le , modifié le

Richard Gasquet, Gaël Monfils et Marion Bartoli sont en quête d'exploit lors de leur 8e de finale de Roland-Garros. Car le Biterrois doit défier Novak Djokovic (N.2) et ses 40 victoires consécutives. Le Parisien affrontera un David Ferrer (N.7) redoutable contre lequel il n'a jamais perdu. Quant à la Française, ce sera l'Argentine Gisela Dulko, tombeuse de la finaliste Stosur. Enfin, la journée sera marquée par le duel helvète entre Federer et Wawrinka.

C'est un dimanche royal pour les supporteurs français. Sur les quatre joueurs et joueuses qualifiées pour les 8e de finale trois seront sur le pont en ce jour de la fête des Mères. Richard Gasquet aura la plus lourde tâche, la plus attendue aussi. Depuis ses bonnes performances à Monte-Carlo et surtout à Madrid, le Biterrois est revenu sur le devant de la scène, et ses trois premiers tours ont confirmé non seulement son retour en forme mais également une certaine transformation de son jeu. Plus offensif, plus agressif, il s'est offert le droit de défier la bête noire du circuit mondial: Novak Djokovic. Avec 40 victoires consécutives cette saison, et une série d'invincibilité de 42 matches, le Serbe est plus que jamais l'homme à battre. Juan Martin Del Potro, malgré un set gagné, a rendu les armes sur deux jours lors du 3e tour. C'est au protégé de Sébastien Grosjean et Ricardo Piatti de se frotter au monstre, pour tenter de lui barrer le chemin vers le record de John McEnroe (42 succès de suite sur une saison) et vers la place de N.1 mondiale.

Pour Gaël Monfils, le duel est beaucoup plus jouable, contre David Ferrer. Mais cela dépend vraiment du Français. S'il joue au même niveau que lors de ses trois premiers matches, il aura bien du mal à exister contre l'Espagnol, membre par excellence du Top10 tant il passe rarement à côté d'un match. S'il monte encore d'un cran son niveau, la tête de série N.9 pourra peut-être poursuivre son chemin et battre, pour la troisième fois en autant de duels, l'Ibère. Quant à Marion Bartoli, l'affrontement avec Gisela Dulko aurait pu paraitre largement faisable si l'Argentine n'avait pas sorti au tour précédent la finaliste en titre, Samantha Stosur. D'autant que la tête de série N.11 n'a jamais perdu contre cette joueuse après quatre oppositions.

La journée sera également marquée par un duel 100% helvète. Pour la dixième fois de leur carrière, Roger Federer (N.3) et Stanislas Wawrinka (N.14) vont se croiser en tournoi. Une seule fois le plus jeune a vaincu l'ancien maître du tennis mondial, sur la terre-battue de Monte-Carlo en 2009. La suprématie du N.3 mondial n'est plus à démontrer sur son équipier de double aux derniers JO de Pékin, mais quel impact aura eu la belle victoire de "Stan" sur Jo-Wilfried Tsonga, après avoir remonté deux sets de retard ?