duboscq Hugues natation brasse 11102010
Hugues Duboscq | AFP-KISBENEDEK

Duboscq : "Rentrer à la maison avec des médailles"

Publié le , modifié le

Pilier de l'équipe de France de natation depuis 2001, le brasseur Hugues Duboscq est l'une des valeurs sûres dans la quête d'une médaille, que ce soit en 100 ou 200 m. L'aspirant gendarme havrais, qui a annoncé qu'il prendrait sa retraite à l'issue des JO de Londres en 2012 entame les dernières longueurs de sa carrière. Avec une ambition décuplée pour les mondiaux de Shanghai.

Il brasse peu d'air et glane beaucoup de médailles. A 29 ans, Hugues Duboscq possède l'un des plus beaux palmarès de la natation française. Pourtant, il est loin d'être une célébrité médiatique hors des bassins, comme le sont Alain Bernard et Laure Manaudou. Peut-être aussi, que le fait d'être un brasseur plutôt que de participer à l'épreuve reine en crawl, le dessert également. A moins que ce ne soit l'inverse, et que son anonymat l'ait préservé d'une fatigue mentale précoce. C'est en tout cas l'avis du principal intéressé qui reconnait que grâce à cela "('il) a pu continuer tranquille (son) petit bonhomme de chemin". Une opinion partagée par son entraîneur, le grec Christos Paparrodopoulos, il "s'est moins usé dans les sollicitations et une pression permanente donc, qu'il est en train de vivre une seconde jeunesse."

Toujours médaillé mais rarement sur la plus haute marche du podium (hormis sa médaille d'or lors du 4x100m 4 nages à Budapest en 2004), il a su accumuler au fil des saisons une belle collection de distinctions (*). "Même si je n'ai jamais réussi à décrocher l'or en individuel, je suis certainement le nageur étant revenu, quasiment à chaque fois avec une médaille" reconnait-il. Pour les mondiaux de Shanghai, l'aspirant gendarme havrais se présente une nouvelle fois avec l'ambition de décrocher une breloque. "Comme d'habitude, je viens à Shanghai pour donner mon maximum et, bien sûr, rentrer à la maison avec des médailles". Donner le maximum, un naturel pour lui. Une habitude renforcée ces derniers mois depuis qu'il a annoncé son départ à la retraite après les Jeux Olympiques de Londres, en 2012. "Sachant que je suis dans la dernière ligne droite, je retrouve un certain entrain et enthousiasme afin de bien boucler la boucle et de ne rien regretter".

(*) Un palmarès qui impressionne
Avec deux participations aux Jeux Olympiques et cinq championnats du monde en grand bassin où il a récolté deux médailles de bronze sur 100 m brasse en 2005 et 2009. Recordman d'Europe sur 100 m brasse en 58"64, Duboscq est aussi triple médaillé olympique, bronze sur 100 m brasse en 2004 et 2008 et sur 200 m brasse en 2008. De ses campagnes européennes, il a aussi ramené une belle moisson d'argent et de bronze. En 2004, ce fut l'argent sur 50 m et 100 m. En 2010, à Budapest, il fut deuxième sur 200 m et bronzé sur 100 m mais il remporta aussi la première médaille d'or internationale de sa carrière avec le relais 4x100 m 4 nages.