Douze wild-cards pour les Français

Douze wild-cards pour les Français

Publié le , modifié le

Douze français ont reçu jeudi une wild-card pour le tournoi final de Roland-Garros qui s'ouvrira le 27 mai. Parmi eux, quelques têtes d'affiche dont Arevane Rezaï, Arnaud Clément ou encore Paul-Henri Mathieu.

Douze français font partie des invités du tableau final de Roland-Garros. Incapables de justifier leur présence dans le tournoi par leur classement, ils pourront néanmoins tenter de se relancer Porte d'Auteuil. Parmi eux, trois anciennes locomotives du tennis français aujourd'hui en difficultés.

Trois figures de proue

A 34 ans, l'ancien numéro 10 mondial Arnaud Clément est sur le déclin et pointe actuellement au 142ème rang mondial. Huitième de finaliste en 2003 sur la terre battue parisienne, il se signale surtout dans les tournois Challenger, la deuxième division du circuit mondial, cette saison. Pour le trentenaire Paul-Henri Mathieu, la donne est différente. Une opération du genou gauche l'a tenu écarté des terrains 15 mois et l'a relégué à la 278ème place mondiale. L'ex numéro 12 mondial n'a repris la compétition qu'en janvier dernier mais a récemment passé un tour à Monte Carlo. Autre grande figure du tennis tricolore, la Stéphanoise Aravane Rezaï continue sa descente aux enfers. Tombée à la 138ème position mondiale, alors qu'elle possédait la 15ème lors de ses belles années, la Fédération française tente sûrement de relancer la huitième de finaliste du tournoi en 2009.

Des habitués et de jeunes espoirs

Parmi les autres heureux bénéficiaires d'une invitation se trouvent, chez les messieurs, Adrien Mannarino, Eric Prodon, Guillaume Ruffin et Jonatahn Dasnières de Veigy, 25 ans, brillant dernièrement sur la terre battue des tournois Challenger et Future. Chez les dames, l'espoir Caroline Garcia, Kristina Mladenovic, Victoria Larriere et Irena Pavlovic ont été retenues en compagnie de Rezaï.

AFP