La rage de Novak Djokovic
Novak Djokovic soulagé après sa victoire compliquée face à Kohlschreiber | AFP - Thomas Coex

Djokovic s'est compliqué la vie

Publié le , modifié le

Le N.1 mondial Novak Djokovic sera bien présent, et comme d'habitude, au rendez-vous des quarts de finale mercredi à la Porte d'Auteuil. Mais que ce fût dur pour le Serbe face à l'Allemand Philipp Kohlschreiber. Il s'impose 4-6, 6-3, 6-4, 6-4 en 2h42 de match, perdant au passage son premier set depuis le début de la compétition. Il retrouvera au prochain tour un autre allemand avec Tommy Haas, qui a balayé le Russe Mikhail Youzhny, N.29, sur le score de 6-1, 6-1, 6-3.

On ne peut pas dire que ce soit le meilleur "Djoko" que l'on a vu évoluer sur le Court Philippe Chatrier lors de ce 8e de finale. Hésitant dans son jeu et commettant énormément de fautes directes (42 dont 14 dans le premier set), il a énormément souffert pour enrayer le jeu de Kohlschreiber. Ce même joueur qui déjà par le passé lui avait coupé la route dès le 3e tour en 2009 à Roland-Garros, en le battant sèchement (6-4, 6-4, 6-4). Depuis le Serbe n'a plus jamais raté le rendez-vous des quarts à Paris.

Djokovic "solide" aux moments clés

Très impressionnant depuis le début du tournoi, "Nole" a donc été long à se mettre en route... Il a ainsi lâché son premier set de la quinzaine, alors qu'il n'avait concédé que 26 jeux sur ses trois premiers matches. Mais cette fois, la tête de série N.12 lui a posé de multiples problèmes dans les deux premiers sets en alternant jeu long et jeu court à la perfection. Kohlschreiber qui aurait sans doute pu encore plus inquiéter Djokovic s'il n'avait pas été défaillant au moment des points importants (2 balles de break concrétisées sur 13).

Et comme souvent le N.1 du circuit s'est montré le plus solide dans ces moments clés et a ensuite eu une plus grande marge de manoeuvre dans les deux derniers sets, malgré un léger flottement au moment de conclure. Le "Djoker" atteint finalement pour la 16e fois consécutive les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem, loin toutefois derrière le record en la matière amélioré dimanche par le Suisse Roger Federer (36). 

Djokovic: "Il fallait que je mérite ma victoire"

"Les conditions se sont avérées difficiles à gérer pour moi et pour lui mais lui s’est mieux ajusté dans un premier temps, il était plus agressif", explique Djokovic. "Je tentais de trouver le rythme au départ du match. Le premier set, il fallait augmenter mon régime de jeu, ma cadence, ce que j'ai fait. Les 4 sets étaient plutôt serrés à mon sens. Il fallait que je mérite ma victoire. Je suis content d'avoir mis ceci derrière moi. C'est un adversaire de grande qualité, surtout sur cette surface", conclut-il.

Vidéo: les derniers échanges du match et la réaction de Djokovic qui a vécu un match particulier

Voir la video

Vidéo: Djoko invité de FTV sport

Voir la video

 

Gilles Gaillard