Dayron Robles se dirige vers la retraite
Dayron Robles | FRANCK FIFE / AFP

Dayron Robles exclu de la sélection cubaine

Publié le , modifié le

Dayron Robles, champion olympique 2008 sur 110 m haies, ne pourra plus représenter Cuba en compétitions internationales pour avoir concouru dans un meeting à titre personnel, a annoncé vendredi la Fédération cubaine d'athlétisme. Il a obtenu une licence dans un club à Monaco qui lui permettra de concourir en meeting.

Robles a renoncé à la sélection cubaine en janvier mais a repris la compétition à Turin il y a deux semaines. Il a ensuite dû renoncer à s'aligner au meeting de Göteborg le week-end dernier. "Cuba n'a pas autorisé Dayron à concourir pour un problème de discipline et d'éthique sportive", a déclaré Alberto Juantorena, président de la Fédération cubaine d'athlétisme sur le site internet de l'hebdomadaire Trabajadores. Il a transmis cette décision à la Fédération internationaled'athlétisme  (IAAF) qui, sur la base de ses règlements, lui a interdit de s'aligner à Göteborg et a envoyé un communiqué à "tous les organisateurs" pour l'empêcher de participer à des meetings, ajoute l'hebdomadaire. "Aucun athlète ne peut participer à des compétitions internationales s'il n'est pas affilié à un club ou à la Fédération d'un pays", explique Juantorena qui n'écarte pas que Robles ait pu prendre une licence dans un club étranger.

Robles licencié à Monaco

Et, en effet, selon son agent Tony Campbell, le Cubain a obtenu une licence dans un club à Monaco. "Nous comprenons la décision de la Fédération cubaine. C'était la décision de Dayron. Il avait dit à la Fédération qu'il ne voulait plus courir pour Cuba. La seule chose à faire pour nous était de trouver un club. Il a une licence depuis une semaine exactement, à Monaco", a déclaré Campbell par téléphone. Cette solution pourra donc lui permettre de s'aligner en meeting, en particulier à Reims le 28 juin, où les organisateurs ont eu confirmation de sa présence, mais il ne pourra plus courir en grands Championnats, notamment aux Mondiaux de Moscou (10-18 août). "Nous allons maintenir la position initiale devant le Conseil de l'IAAF, parce que nous sommes contre le vol d'athlètes de pays sous-développés par les grandes puissances", ajoute Juantorena, également auteur du doublé 400 m-800 m aux JO-1976.

Si Robles change de nationalité, il devra attendre deux années avant de pouvoir concourir pour son nouveau pays en grand championnat, a-t-il rappelé. Robles, 26 ans, se trouve actuellement en France avec son entraîneur Santiago Antunez. Il a notamment rencontré les techniciens français jeudi à l'INSEP (Institut national du sport, de l'expertise et de la performance).

AFP