Alberto Contador - 2010 - Astana TDF
Comme les autres, Alberto Contador va souffrir | AFP - JOEL SAGET

Dans l'enfer pyrénéen

Publié le , modifié le

Mis à l'honneur dans le cadre de son Centenaire, les Pyrénées débutent très fort avec cette 14e étape longue de 184.5km au programme, mais surtout l'ascension du Port de Pailhères suivi de l'ascension vers Ax 3 Domaines où sera jugée l'arrivée. Ces cinquante derniers kilomètres feront de gros dégâts à coups sûr, et les écarts pourront être très importants, même parmi les premiers du général.

Après le col de la Madeleine, voici le deuxième col hors-catégorie mis sur le chemin du peloton. Le Port de Pailhères est un monument. Mais cette année, le Tour l'empruntera en passant par le versan de Mijanès, un canton coupé du département de l'Arière durant l'hiver. La route de ce grand col méconnu, escaladé pour la première fois par le Tour en 2003, s'élève sur 15,5 kilomètres (à 7,9 %) jusqu'à 2001 mètres d'altitude. Au cours de cette escalade, les coureurs devront s'employer avec un passage de 4km entre 8.5 et 9.5%, avant d'avoir deux kilomètres pour "souffler" (à tout de même 6 et 7%) pour attaquer un nouveau sommet à un pourcentage de 10-10.5%. Il y aura donc de quoi créer des écarts, de quoi "écrémer" et de quoi attaquer, car derrière, la descente rapide et sinueuse vers Ax-les-Thermes (20km) pourrait ne pas permettre aux attardés de reprendre beaucoup de forces. Sitôt arrivés en bas, les hommes devront se relancer pour la montée finale. Les premiers lacets sur une pente très raide (8.8% et 9.2% sur les deux premiers kilomètres) feront exploser les moins fringants, et la suite n'a pas forcément plus facile. Longue de 7.8km, l'ascension de première catégorie présente une moyenne de 8.2%, avant de se finir par un faux-plat dans les 1500 derniers mètres, à 1300m d'altitude.

Cette montée d'Ax 3 Domaines, où les supporteurs basques sont toujours très nombreux comme dans toutes les étapes pyrénéennes, a été déjà empruntée à trois reprises. A chaque fois, un grimpeur a rallié l'arrivée en solitaire, le Colombien Félix Cardenas en 2001, l'Espagnol Carlos Sastre en 2003 et l'Autrichien Georg Totschnig en 2005. Alberto Contador (Astana) aura très certainement envie de suivre l'exemple pour s'emparer du maillot jaune aux dépens d'Andy Schleck (Saxo Bank) sur un terrain qui lui convient parfaitement. Pour les suiveurs et et les spectateurs, Ax 3 Domaines c'est la garantie d'un bel embouteillage nocturne à l'issue de l'étape.