Dalcin met un terme à sa carrière

Dalcin met un terme à sa carrière

Publié le , modifié le

Le Français Pierre-Emmanuel Dalcin, vainqueur d'une descente de Coupe du monde de ski alpin, en janvier 2007 à Val d'Isère, a mis un terme à sa carrière caractérisé par de nombreux accidents et blessures.

Après Bourgeat, un autre cadre de l'équipe de France range les skis. Le Mauriennais, âgé de 33 ans, a pris cette décision après un contrôle  auprès du Pr Pierre Chambat à Lyon. Dalcin avait été opéré aux deux genoux et à un poignet après avoir heurté une porte de plein fouet lors d'un entraînement à Beaver Creek (Etats-Unis), en décembre 2009. A cette occasion, il avait illustré le dur combat du skieur. En raison d'une  infection, il avait dû être opéré à nouveau à un genou puis, cet été, à l'épaule  gauche.

Le skieur de Val-Cenis avait pris la 2e place du super-G de Garmisch  (Allemagne) en 2004, démonstration d'un talent affiché dès les rangs juniors. Il avait décroché une superbe victoire le 20 janvier 2007 sur la piste  Oreiller-Killy de Val d'Isère, une éclaircie dans une carrière malheureusement  fractionnée par des séjours récurrents en salles d'opération et de rééducation.

Autre fait d'arme: le Savoyard restera aussi dans l'histoire pour avoir été virtuellement  médaille d'or du super-G aux JO de Turin, le 18 février 2006, le temps du  passage des 17 premiers concurrents.  Mais le jury avait annulé l'épreuve en cours en raison de la neige et du  brouillard. Le super-G avait été disputé à nouveau l'après-midi et Dalcin était  sorti sur le haut de la piste.

AFP