VIDEO. Peterhansel "C'était très piégeux"

Cette vidéo n'est plus disponible

Repoussé à plus de 22 minutes de Cyril Despres sur la cinquième étape du Dakar 2017 entre Salvador de Jujuy (Argentine) et Tupiza (Bolivie), Stéphane Peterhansel (Peugeot) a connu une journée difficile. Interrogé par notre consultant Luc Alphand, le pilote français a avoué que la spéciale était très piégeuse. Au point qu'il a vu une voiture Peugeot, celle de Carlos Sainz, dans le ravin en contrebas, à dix kilomètres de l'arrivée. Au général, l'écart commence à compter.

Publié le , modifié le