Le déluge et météo difficile sur le Dakar 2016 09012016
Pendant toute la première semaine, les acteurs de la 38e édition du célèbre Rallye Raid ont fait face à une météo très difficile. | FRANCK FIFE / AFP

VIDEO. Dakar 2016 – Le Top 5 de la première semaine : la météo perturbe, Loeb impressionne

Publié le , modifié le

DAKAR 2016 - Une première semaine épatante... Mais surtout éprouvante pour tous les acteurs de cette 38e édition ! Ce cru 2016 vaut clairement le détour pour grand nombre de raisons... Entre la météo apocalyptique qui a perturbé pendant sept jours le Rallye Raid mais aussi la "grosse" première participation de Sébastien Loeb, leader du général, nous avons été servis. Amateurs de sports mécaniques, Francetvsport vous propose son Top 5 des faits marquants de cette première semaine du Dakar 2016.

1. Déluge (quasi) permanent

Souvent, le Dakar se joue sur quelques détails. Cette année, la météo apocalyptique durant toute la première semaine n'est pas qu'un détail. Si certains s'en sont bien sortis, de nombreux concurrents ont jeté l'éponge en raison des nombreuses précipitations qui se sont abattues en Argentine, puis en Bolivie. Des pluies torrentielles puis des bourbiers infranchissables : les pilotes ont fait face aux éléments qui se sont déchaînés quasiment tous les jours ! Constatez par vous-même, cette première semaine aura été aussi éprouvante que mouillée, pour tous les acteurs de cette 38e édition du Rallye Raid. 

2. Sébastien Loeb, novice impressionnant

Les superlatifs sont nombreux pour représenter la première semaine réalisée par Sébastien Loeb. Pour sa première participation au Dakar, le nonuple champion du monde de Rallye WRC a impressionné tous les participants plus expérimentés du célèbre Rallye Raid. Une victoire dès sa première sortie puis deux autres ensuite. Bref, avec trois succès sur la première semaine, l'Alsacien, pilote de la Peugeot 2008 DKR, a envoyé un message très fort à Stéphane Peterhansel, Carlos Sainz et Nasser al-Attiyah.  

3. Amazing "Donut time" !

Le Dakar, ce n'est pas seulement des images de courses avec des rios, des bourbiers, du sable et des rochers. Oui on aime ces images-là mais on apprécie beaucoup également les séquences décalées et complètement folles qui se captent en dehors de l'épreuve... C'est le cas aujourd'hui avec le très excentrique Robby Gordon qui s'est amusé, en plein milieu d'Uyuni en Bolivie, à réaliser avec sa voiture un "donut" complètement fou et devant une foule en délire évidemment ! 

4. Après la boue, beaucoup de poussière !

Voilà des images spectaculaires ! Alors que Tom et Tim Coronel, des frères et pilotes Hollandais, ne parvenaient plus à faire repartir leur buggy, un camion est venu en aide pour les tracter... Gros problème pour les deux frères : leur véhicule n'a pas de pare-brise ! Du coup, imaginez bien que c'est tout simplement un énorme calvaire pour les deux hommes à l'intérieur de leur cockpit, recevant en pleine face toute la poussière... Encore une séquence marquante de cette première semaine de folie... 

5. Bravoure et solidarité argentines

Ce n'est plus un secret pour personne. Le peuple argentin est tombé amoureux du célèbre Rallye Raid. Et cette année encore, les Argentins s'illustrent par leur courage et leur bravoure lorsqu'il s'agit de venir soutenir les pilotes en détresse et en galère. Arnaud Roméra et Régis Mathé nous montrent justement l'implication du peuple argentin avec ce reportage en immersion totale.