VIDEO. Dakar 2016 : l'altitude comme trouble-fête

Quatre jours à plus de 3000 mètres d’altitude, dont une pointe à 4592 mètres, voilà ce qui attend les participants du Dakar 2016. Après deux jours en altitude lors de la précédente édition, double ration cette année. L’altitude multiplie les efforts nécessaires et entraîne parfois des pertes de lucidité. Elle a aussi des effets sur la mécanique. Marc Coma, quintuple vainqueur du Dakar et nouveau directeur de la course, raconte son expérience. Un reportage de Jean-François Kerckaert pour Tout Le Sport.

Publié le , modifié le