Victoire d'étape pour Price en moto, Coma tout près d'un 5e sacre

Victoire d'étape pour Price en moto, Coma tout près d'un 5e sacre

Publié le , modifié le

L'Australien Toby Price (KTM) a remporté vendredi la 12e étape moto du rallye Dakar reliant Termas de Rio à Rosario (Argentine), avec 298 km de spéciale chronométrée. Nouveau venu sur la compétition, Price a devancé l'Espagnol Joan Barreda Bort (Honda) de 1 min 55 sec et le Portugais Paulo Gonçalves (Honda) de 3 min 02 sec. 2e du classement général, Gonçalves n'a repris qu'un peu plus de 3 minutes au leader espagnol Marc Coma (KTM , 6e de l'étape, mais qui dispose encore de plus d 18 minutes d'avance et se dirige tout droit vers un cinquième succès sur l'épreuve.

De son côté, Price a encore conforté sa 3e place sur le podium final. Pour son premier Dakar, l'Australien en a imposé à beaucoup, en maîtrisant parfaitement les éléments. Souvent aux places d'honneur lors des journées précédentes, il a cette fois montré toute l'étendue de son talent sur cette étape, en passant en tête à tous les points de passage. "Il reste un jour à courir, mais aujourd’hui c’était bien, raconte Price. Je sais que tout peut encore arriver. En tout cas c’était une très bonne expérience, je crois que cet apprentissage s’est bien passé, j’ai fait assez peu d’erreurs. Je me sentais bien préparé en arrivant sur le rallye. Mais j’espère que je pourrai revenir avec un niveau encore meilleur l’année prochaine."

Coma fonce vers sa 5e victoire​

Marc Coma est lui à quelques kilomètres de sa 5e victoire qui le placerait au niveau de Cyril Despres. Le leader de KTM a assuré sur un rythme régulier tout au long de cette longue étape. Pas d'erreur, c'était l'essentiel. "L’étape a été difficile. 300 kilomètres de spéciale avec peu à gagner et beaucoup à perdre, avoue-t-il. Ce n’était pas facile à gérer. J’ai vu très vite que l’usure des pneus allait être forte à cause du terrain. J’ai essayé de préserver un peu pour ne pas avoir de problème dans la dernière partie. Je suis au final très content de la journée." Son rival de chez Honda Paulo Gonçalvez a repris trois petites minutes mais il en reste 17. Impossible sans incident mécanique de Coma.

Christian Grégoire