Frans Verhoeven gagne la 12e étape du Dakar moto
Frans Verhoeven au guidon de sa Yamaha | FELIPE TRUEBA/MAXPPP

Verhoeven sort le grand jeu, Despres cède du terrain

Publié le , modifié le

Grâce à une fin d'étape supersonique, le Néerlandais Frans Verhoeven a remporté la 12e levée entre Fiambala et Copiapo. Ruben Faria à 1"38 et Joan Barreda 3"01 ont franchi la ligne après le pilote Yamaha. Journée contrastée pour les Français : Alain Duclos a été énorme au guidon de sa Sherco pour se classer 4e alors que Desprès voit Faria et Chaleco revenir dans son rétro au général.

Les KTM ont beau dominer outrageusement le classement général (5 aux 6 premières places), l'étape entre Fiambala et Copiapo a été marquée du seau de la diversité. En effet, les cinq premiers rangs de l'étape sont occupés par autant de marques de moto. Outre la Yamaha de Verhoeven, vainqueur du jour, Faria a placé sa KTM à la deuxième place, Barreda sa Husqvarna à la 3e, suivi de la Sherco de uclos et de la Honda de Rodrigues.

Chaleco avait pris le meilleur départ dans les canyons pour célébrer l'arrivée du Dakar au Chili dont il est originaire, mais le sud-américain a vu l'Espagnol Barreda revenir sur lui. Finalement, une véritable meute s'est créée à l'avant, et à l'exception de Botturi, aucun des membres du top 10 au général ne manquait à l'appel. Dans les derniers kilomètres, le Hollandais Frans Verhoeven a tiré son épingle du jeu pour l'emporter et signer sa 4e victoire sur le Dakar. "J’ai poussé durant tout ce Dakar, mais au début j’ai eu un petit souci de moto qui m’a fait perdre 45 minutes dans le 3ème jour. Ensuite j’ai essayé de remonter au classement général. Aujourd’hui, je n’ai pas pris de risque mais j’étais vraiment très propre en navigation, explique Verhoeven. C’est la cerise sur le gâteau. J’étais 2ème de la première spéciale, et maintenant je gagne. Avec la malchance que j’ai eu, c’est bien que cela m’arrive maintenant. En plus, je suis tout de même bien remonté au classement général, j’ai de quoi être content."

Handicapé par une jante abîmée, Ruben Faria a tout de même décroché la 2e place devant Joan Barreda. Même s'il s'est perdu aux alentours du CP2, le Catalan a pu s'installer sur le podium. Dans le camp tricolore, Alain Duclos a réalisé une superbe étape. Au pied du podium (4e), le pilote Sherco efface quelque peu un Dakar manqué avec cette belle place d'honneur. 10e de l'étape, Olivier Pain sent le souffle du lauréat du jour - qui ne pointe qu'à 2 minutes au général - sur sa nuque.

Arrivé 9"15 après Verhoeven, Cyril Desprès a lui perdu plus de 5 minutes sur Faria, son porteur d'eau et dauphin, et sur Chaleco 3e au général à un peu plus de 13 minutes. " Je voulais aider Ruben (Faria, ndlr), qui avait pris un caillou dans la jante, en faisant baisser le rythme de la course, pour qu'il puisse garder les traces, a expliqué le leader du rallye-raid au micro de France Télévisions. Mon plus gros adversaire demain, c'est moi. Sans prétention, mais j'ai déjà abordé plusieurs fois la dernière ligne droite du Dakar en première position donc je connais. Il faut que je reste concentré. Je pense faire le job demain (lors de l'avant-dernière étape, ndlr)." Une nécessité pour écarter définitivement Chaleco le Chilien.

Vidéo : le résumé de l'étape moto

Voir la video

Vidéo : Despres analyse sa course à l'arrivée

Voir la video

Vidéo: Verhoeven vainqueur du jour 

Voir la video

Jerome Carrere