Une 20e et précieuse victoire pour Coma

Une 20e et précieuse victoire pour Coma

Publié le , modifié le

Profitant d'une erreur de son principal rival, Cyril Despres, l'Espagnol Marc Coma a remporté la huitième étape du Dakar 2012, et pris du même coup les commandes du classement général, avec 07'36 d'avance sur le Français. Pourtant parti derrière Coma, Despres s'est fait tout simplement piéger au kilomètre 11, dans un rio boueux. Suivi de près par Paulo Gonçalves, les deux motards ont connu toutes les peines du monde à extraire leur machine de cette boue.

C'est peut-être un tournant dans cette édition 2012 du Dakar. "J'ai été chanceux de ne pas perdre trop de temps dans la partie boueuse. Ensuite j'ai vu que je pouvais creuser un écart, alors j'ai vraiment attaqué", a déclaré Coma. L'Espagnol a donc eu plus de nez que Despres, en évitant soigneusement ce terrible piège, qui a couté plus de dix minutes au motard français. "Entre la voiture d'ouverture qui est passée il y a deux jours et aujourd'hui il y a eu un torrent de boue. Ce n'était donc pas signalé par le road-book, et j'ai été le premier à me faire piéger", a indiqué Despres, un brin dépité. Lucide, il espérait que l'organisation revoit sa position... "Je vais attendre la décision de l'organisation, parce qu'après le passage d'Ullevalseter, Goncalves et quelques autres, ils ont contourné la course, sinon il y aurait eu 200 véhicules bloqués dans la boue. Alors je ne vois pas pourquoi je serais le seul à payer avec eux. Je pense qu'on n'en restera pas là", a-t-il affirmé. Et l'organisation lui a donné raison !

Les malchanceux recrédités

A l'arrivée, Coma avait théoriquement terminé avec 17'20 d'avance sur Despres, et s'est donc emparé du classement général avec 9'32 d'avance sur ce dernier. Mais la direction du Dakar a décidé de recréditer de leur temps perdu, tous les pilotes qui ont été confrontés à un passage boueux dans lequel ils sont tombés lors de la spéciale de lundi. Cette partie, qui n'était pas considérée comme dangereuse, ne figurait en effet pas dans le road-book et il ne s'agit donc pas d'une erreur de navigation. Les autres concurrents ont ensuite été invités à contourné la zone. Du coup, Despres reste 2e du général mais avec désormais 07'36 de retard sur Coma.

"Dans la dernière partie j'ai senti que j'avais des problèmes avec mon moteur, alors j'ai calmé un peu le jeu pour être certain d'arriver au bout. C'est ma 20ème victoire de spéciale, alors c'est un beau chiffre. Mais ce qui compte ce n'est pas de gagner des spéciales, c'est de gagner la course. Et je sais qu'il reste encore une longue semaine de course pour y arriver", a toutefois nuancé Coma. Et le classement a également changé derrière, le Portugais Paulo Gonçalves - aussi piégé au 11e kilomètre- a perdu quatre places. David Casteu se retrouve ainsi quatrième à 19 minutes du Portugais Helder Rodrigues, le nouveau troisième.

Voir la video

Voir la video

Romain Bonte