Thomas Bourgin
Thomas Bourgin, le 5 janvier dernier au départ de Lima | AFP / GERALDO CASO

Un motard français se tue en liaison

Publié le , modifié le

Deuxième jour de deuil sur le Dakar 2013. Après le décès tragique de deux personnes au Pérou suite à un accident de la circulation avec une assistance, un motard français, Thomas Bourgin, s’est tué pendant la liaison de la 7e étape entre Calama et Salta.

Le pilote, originaire de Saint-Etienne, était en route pour la spéciale du jour quand l’accident s’est produit. « Ce dramatique accident a eu lieu à 8h23 au km 237 du parcours de liaison, dans la montée vers la Cordillère, côté Chili, explique ASO dans un communiqué. Le jeune pilote de 25 ans est entré en collision avec une voiture de carabiniers chiliens qui arrivait en sens inverse. »

« Les équipes médicales du rallye dépêchées sur place n'ont pu que constater le décès du pilote, probablement mort sur le coup », a précisé l’organisation. Par ailleurs, un enquête a été ouverte pour connaître les circonstances exactes de l'accident.

Thomas Bourgin était originaire de Saint Etienne où il est né le 23 décembre 1987. Pour son premier Dakar, il occupait la 68ème place du classement général. Le motard n'était toutefois pas un débutant puisqu'il avait  participé dès 2009 au Rallye du Maroc. Il avait ensuite obtenu une belle 4ème place de l'Africa Race en 2011 avant de terminer 7ème du Rallye de Tunisie.

Vidéo: Bourgin s'en est allé

Voir la video