Cyril Desprès
Cyril Desprès, N.1 sur le podium du départ, et N.1 à l'arrivée du Dakar-2013 | AFP - ERNESTO BENAVIDES

Un 5e Dakar pour Desprès qui égale Neveu

Publié le , modifié le

En finissant avec 4'27" du temps scratch de Francisco Lopez (KTM), vainqueur de la 14e et dernière étape du Dakar, Cyril Desprès (KTM) a remporté son 5e Dakar. Il égale ainsi Cyril Neveu, et n'est plus qu'à une victoire du record mythique de Stéphane Peterhansel en moto.

Il avait 8'15" d'avance sur Francisco Lopez à l'aube de cette 14e et dernière étape du Dakar-2013. Avec déjà quatre victoires au compteur dans cette épreuve, Cyril Desprès n'est pas homme à dilapider un tel pécule. Entre La Serena et Santiago, au terme d'une spéciale de 128km, le pilote KTM ne l'a pas fait. Et de quadruple vainqueur de l'épreuve est devenu quintuple. En tacticien et en sage, le tenant du titre a géré sa journée, pour finir avec 4'27" de retard sur "Chaleco", son dauphin et son premier rival. Avec un chronomètre dans la tête, il n'aurait certainement pas fait mieux. Mais en ayant fait ses armes aux côtés de Richard Sainct ou Fabrizio Meoni, tous deux disparus sur les routes d'Afrique à un an d'intervalle, Cyril Desprès a été élevé à bonne école.

Chaleco: "quand même content"

Cette ultime journée de course n'a pas été aussi bonne pour le Chilien que son temps le laisse apparaître. En effet, il a été contraint de changer son moteur hier soir, ce qui lui a valu une pénalité de 15' à l'arrivée. Son temps scratch ne lui a donc pas donné le meilleur temps de la journée, et surtout, cette pénalité lui a fait perdre une place sur le podium. "Hier c’était un bon jour car j’ai fini en première position, a déclaré le Chilien. Malheureusement, j’ai eu un problème avec ma boîte de vitesse, je ne passais plus la 4e. J’ai dû changer mon moteur et j’ai écopé d’une pénalité. Du coup, c’est impossible pour la deuxième place. Aujourd’hui, je termine chez moi sur le podium et je suis quand même très content".

Pain: "Je voulais faire un Top 5"

Porteur d'eau de Cyril Desprès, Ruben Faria a bien joué le coup en finissant seulement à 29"  de Lopez à l'arrivée, ce qui lui permet, après pénalité de son rival, de le déposséder de sa deuxième place au classement général. Le Portugais de KTM finit ainsi avec 10'43" d'avance sur Chaleco, tandis que le Slovaque Ivan Jakes (KTM) prend la 4e place, Juan Pedro Garcia la 5e et Olivier Pain la 6e. Auteur d'un extraordinaire début de rallye, le Français réalisé là son meilleur résultat dans ce qui était son 7e Dakar. "La première semaine m’a un peu décomplexé, a résumé Pain. J’ai été un peu surpris de me retrouver en tête au bout du 3e jour. J’ai réussi à garder la tête froide et rester devant pendant cinq jours. J’ai fait une erreur de nav qui m’a coûté cher par la suite et j’ai fait des petites chutes qui m’ont relégué assez loin. Mais je me suis bien repris et je finis sixième. Je voulais faire un top 5 mais ça va".

Mais le grand héros de ce Dakar-2013, c'est bien évidemment Cyril Desprès. Malgré l'absence de Marc Coma, il n'a pas été impérial, et son succès s'est dessiné dans la deuxième semaine. Comme l'an dernier, il va soulever le trophée du vainqueur. C'est la 5e fois qu'il le fait. Il égale ainsi Cyril Neveu, et ne strouve plus qu'à un succès du record de Stéphane Peterhansel sur deux roues. A 38 ans, le Français va pleinement profiter de la traversée de Santiago du Chili, demain, lors d'une étape qui n'aura aucune incidence sur le classement général. Et il pourra alors penser à l'année prochaine, et à l'attaque du sommet que représentent les six victoires de Peter.

Vidéo : le résumé de l'étape moto

Voir la video

Vidéo : la joie de Cyril Despres à l'arrivée

Voir la video