Tout est en ordre

Tout est en ordre

Publié le , modifié le

Le rallye commence vraiment à prendre son rythme de compétition. Les vérifications administratives et techniques sont terminées. Il s'agit de l'ultime étape pour les équipes et pour les pilotes avant d'entrer dans le vif du sujet. Une séance de vérifications qui a permis d'apporter les modifications demandées afin que tout soit cten ordre pour le départ.

Les opérations se sont déroulées dans les immenses entrepôts adossés à la base navale de Mar del Plata où le rallye avait pris ses quartiers d'été. Les voitures, motos, quads et camions qui se départageront sur les pistes de ce Dakar 2012 ont pris d'assaut les points de contrôle, afin d'être le plus rapidement fixés. Mais les vérifications ne sont pas faites à la va-vite, bien au contraire, elles doivent, selon le mode de fonctionnement d'un laboratoire technique, attester que tout est conforme.

Les pilotes et les équipages se rendent d'un poste à l'autre, un peu impatients que tout soit terminé. Ils ressortent de ces sessions de vérification en principe en une parfaite équité. C'est encore plus vrai cette année chez les motos avec un nouveau règlement qui impose des machines de 450 cc strictement identiques pour tous et la disparition totale des 650cc, même bridées. Ceci afin de remettre un peu de piment à une course depuis trop longtemps dominée par les KTM.

Au terme des vérifications, les pilotes se voient remettre un "carnet de vérifications" tamponné en bonne et due forme, qui leur permet alors d'être autorisé à rejoindre le parc fermé jusqu'au jour J. Pour les amateurs, c'est toujours un moment émouvant, une étape qui leur rappelle qu'ils sont bien dans l'événement. Et ils n'ont plus qu'une obsession, c'est rester dans la course jusqu'à Lima. Passionnant mais difficile défi. S'ils représentent 80% des participants, ils n'ont été que 50% à atteindre ce but lors de la dernière édition.

Christian Grégoire