Sam Sunderland
Le Britannique Sam Sunderland (Honda) | AFP - Juan Mabromata

Sunderland enlève la 2e étape motos

Publié le , modifié le

Honda continue sa razzia sur le Dakar. Après Joan Barreda dimanche, le Britannique Sam Sunderland (Honda) a pris le relais en remportant lundi la 2e étape disputée entre San Luis et San Rafael. Barreda conserve néanmoins la tête du classement général.

Pour cette étape la plus rapide de l'épreuve et le premier contact avec le sable, les favoris ont connu des fortunes diverses. Honneur à Honda qui remporte une deuxième étape consécutive avec Sam Sunderland et reste en tête grâce à Joan Barreda. La flèche espagnole a pourtant frôlé le pire en heurtant un taureau en fin d'étape. "Dans une courbe sans visibilité je me suis retrouvé face à un groupe de taureaux, raconte-t-il. J’ai freiné mais je n’ai pu éviter de tomber. Le système de navigation a souffert et pour arriver au bout de l’étape je devais regarder des bouts de road-book comme je pouvais…» Pas de gros bobo mais une belle frayeur....

Despres à terre

Cyril Despres a lui chuté dans les dunes. Amorti par le sable, le pilote Yamaha n'a pas de séquelle mais il a terminé en concédant huit minutes. Sans eau pendant près de 100 km, il était épuisé à l'arrivée au bivouac. Il a toutefois pu compter sur le soutien d'Alain Duclos, 5e du scratch. "J’ai un peu plus poussé après l'entrée des dunes et je suis arrivé sur Cyril, qui avait chuté. J’ai vu qu’il était debout et qu’il allait bien, alors j’ai continué. Il m’a rejoint, et nous avons ensuite fait la route ensemble."

Un caillou pour Coma

Chaleco Lopez a pointé le bout de son nez au 2e rang à San Rafael. Le Chilien est enfin entrée dans son Dakar. Ce n'est pas vraiment le cas de son coéquipier chez KTM Marc Coma, seulement 9e de l'étape devant Despres. Pas de chute mais un petit caillou mal placé. "L’étape était jolie. J’ai connu quelques problèmes en milieu de parcours. Une pierre s’est incrustée entre le changement de vitesses et le moteur, explique l'Espagnol. J’ai du m’arrêter pour l’enlever et j’ai perdu quelques minutes. Mais ce n'est rien."

Le classement de la deuxième étape

Le résumé vidéo de la deuxième étape