Sébastien Loeb au volant du Zéphyr
Sébastien Loeb au volant du Zéphyr | PH Sport

Sébastien Loeb au volant du Zephyr, un essai pour voir plus loin ?

Publié le , modifié le

Sébastien Loeb, laissé au Pérou à la 3e place du Dakar 2019, pourra-t-il reprendre un coup de désert ? Après avoir fait l’impasse sur l'édition 2020, le nonuple champion du monde WRC a effectué à Abu Dhabi une journée d'essais au volant du SSV Zéphyr.

Juste pour le plaisir. Pour le fun, le jour de ses 46 printemps. Une centaine de kilomètres, pour se faire une idée. Et plus si affinités ? Pilote-essayeur d’un jour, Sébastien Loeb s’est offert un petit plaisir à bord du Zephyr, dernière création des ateliers de l’écurie PH Sport. Pour son baptême de piste, le petit bolide rose a terminé 4e du Dakar saoudien, catégorie SSV, aux mains de Conrad Rautenbach. Un engin bien né.

Plus qu’un simple roulage en guise de cadeau d’anniversaire, cette séance d’essais au parfum de retrouvailles entre Loeb et la structure de Bernard Piallat (3e du Dakar 2019 sur un ex buggy Peugeot) a valeur de test. Pour la machine, comme pour le pilote. Toujours bon d’avoir le retour technique d’un nonuple champion du monde. "Il s’est éclaté", selon un observateur. Une journée à peine perturbée par un vent de sable matinal.

Pas de limite d'âge

La suite ? Le Abu Dhabi Desert Challenge, 2e manche de la Coupe du Monde des rallyes raids, se déroule fin mars. Après l’annulation du rallye WRC au Chili, le programme de Loeb avec Hyundai pourrait passer par l’Argentine, fin avril. Ca tombe bien... Et l’avenir ? En Arabie Saoudite, Carlos Sainz a -encore - gagné le Dakar, à 58 printemps. L’Alsacien a plus de 10 ans devant lui...

Gael Robic gael_robic