Dumas Peugeot test
La Peugeot 2005DKR de Romain Dumas | DR

Romain Dumas sort ses griffes pour le Dakar 2016

Publié le , modifié le

Le virus du Dakar l'a piqué ! Malgré une première participation douloureuse, Romain Dumas a décidé de replonger dans l'aventure du célèbre rallye-raid sous les couleurs de Mécenat Chirurgie Cardiaque. Le pilote Porsche en endurance prend son engagement très au sérieux et, après une découverte au volant d'un modeste buggy MD, sera au volant d'une Peugeot 2008 DKR+ à Buenos Aires le 3 janvier 2016. Le Gardois, qui a gardé François Borsotto comme copilote, débarque avec sa propre assistance et l'ambition de se faire remarquer.

L'image est restée. Celle du buggy blanc entouré d'eau et de Romain Dumas tentant d'extraire sa machine jusqu'à une rive bien plus accueillante. Pour un premier Dakar, l'Alésien a connu de sacrés galères. Comme un enfant qu'on aurait poussé dans le grand bain alors qu'il sait à peine nager. Pilote émérite sur tous les terrains, Dumas n'était pas à la fête dans ce bourbier. Dégoûté mais pas assez ne pas replonger un an plus tard. Repartir oui mais pas à n'importe quelle condition. "L'année dernière j'ai pas mal galéré, reconnaît-il. Je me suis dit c'est pas mal délicat et si un jour j'y retourne, ce sera avec une bonne voiture et une meilleure préparation. Je suis resté sur un goût d'inachevé."

2008 DKR +

Depuis plusieurs mois, Romain Dumas a noué des contacts avec Peugeot pour disposer d'un des buggys du Lion. S'il ne disposera pas de la dernière monture de Sainz, Peterhansel, Loeb et Desprès, le Gardois a pu acheter une 2008 DKR+. Un châssis qui a connu le podium en Chine dans les mains de Cyril Desprès. Loin du compte en 2015, Peugeot n'apporte pas les mêmes garanties que ses rivaux mais cela n'a pas effrayé Dumas. "Je n'ai jamais couru pour Peugeot en endurance mais on a toujours eu des relations correctes. Si un privé veut faire un top 15, il a le choix entre Mini, Toyota et Peugeot. Je pense que c'est mieux d'être le seul privé en Peugeot."

"Une autre dimension"

Puisque Dumas espère taper dans l'œil d'un constructeur, faire un résultat serait bienvenu. Avec ses partenaires habituels et Mécenat Chirurgie Cardiaque, le pilote Porsche est conscient  de la difficulté de la tâche. "Cette année je me suis lancé un gros pari avec une voiture apte à aller au bout, avec des bonnes performances et ma propre structure. Là c'est une autre dimension, la grosse marche contre des équipes très bien préparées." L'avenir lui dira si son choix était judicieux ou non.