Roma
Roma | DESMAZES / AFP

Roma prive Gordon du succès d'étape

Publié le , modifié le

Robby Gordon était pourtant aux anges à l'arrivée de cette huitième étape du Dakar autos. Mais après avoir attendu patiemment huit minutes, et l'arrivée d'un certain Nani Roma, l'Américain a compris que cette étape lui passait sous le nez pour cinq petites secondes... Gordon peut néanmoins se satisfaire d'avoir réalisé la bonne opération du jour, car il pointe désormais en deuxième position, à 7'36 de Stéphane Peterhansel, victime d'une crevaison.

Au volant de son hummer, Gordon a à la fois repris 2'04 à Krzysztof Holowczyc qu'il dépasse, et 5'33 à Stéphane Peterhansel. Ce dernier a en effet été victime d'une crevaison à 30 km de l'arrivée. "Je perds beaucoup de temps. Dans les parties rocailleuses, j'ai roulé plutôt lentement parce que j'avais peur de crever. Et malgré cela, j'ai crevé à 30 kilomètres de l'arrivée", a résumé 'Peter'. "C'est une mauvaise spéciale, mais c'est comme ça. Gordon partait trois minutes devant nous, et à 180 kilomètres d'ici nous étions revenus à 30 secondes de lui. J'ai l'impression que quand il nous a vus il en a rajouté une couche, et là on ne l'a plus jamais revu. Il peut viser la victoire", a lâché le Français.

Egalement dans un mauvais jour, le Qatari Nasser  a enchaîné les pépins mécaniques, d'une courroie à l'alternateur récalcitrant. "Nous avons eu un problème avec une courroie, dans le moteur. Nous l'avons réparée, et ensuite ça a été l'alternateur que nous avons dû réparer", a indiqué le Qatari. Vainqueur de l'édition 2011, Al-Attiyah a perdu 8'09 et compte à présent 45'25 de retard sur Peterhansel...

Les classements du Dakar

Voir la video

Romain Bonte