Renault Duster saut test
Le Renault Duster en action | DR

Renault veut aussi sa place au soleil

Publié le , modifié le

Pendant que Peugeot occupe une grande partie de l'espace médiatique du Dakar, Renault continue de faire ses classes dans l'ombre. Via sa filiale argentine, le constructeur au losange engage deux Duster avec le top 10 en ligne de mire.

Et si c'était la belle histoire de ce Dakar 2015 ? Sans star ni paillette, un grand constructeur français commence à prendre du poids sur le rallye. Rien ou quasiment dans la presse hexagonale. Et pour cause, l'initiative est plutôt locale. En Amérique du Sud, le Duster n'est pas badgé Dacia mais Renault qui cultive là-bas son image de producteur de voitures grand public. Depuis deux ans, Renault Argentine s'est engagé dans l'aventure du Dakar. Les moyens sont limités mais les résultats ne restent pas mois honorables. 29e la première année, l'équipe a terminé le Dakar 2014 à la 14e place et à la 4e de sa catégorie. Ces faits d'arme face à une concurrence relevée ont tapé dans l'œil de la maison mère à Boulogne. Pour 2015, Renault Sport est venu muscler le Duster en lui apportant ses dernières innovations technologiques.

Un V8 de 380 chevaux

"Chez Renault Sport Technologies, nous aimons tous les types de défis et le Rallye Dakar est l’un des plus grands de notre époque, affirme Christophe Chapelain, Responsable Technique Compétition de Renault Sport Technologies. Nous suivons attentivement les progrès du Renault Duster Team depuis leurs débuts en 2013. Nous associer à ce projet est logique, nous pourrons ainsi éprouver des solutions techniques innovantes tout en démontrant les qualités innées de baroudeur de Duster tout au long des deux premières semaines de janvier." Si Renault est resté discret sur les solutions technologiques d'avant-garde apportées, on sait que le Duster disposera d'un moteur V8 de 380 chevaux. Au volant, deux équipages argentins : Emiliano Spataro et Benjamín Lozada sur la N.316 et le duo José García et Mauricio Malano sur la N.337. Ils seront en pleine confiance au départ à Buenos Aires. Cette année, ils ont pris le départ de trois manches du Championnat Argentin de Rally Cross Country  avec une victoire et trois deuxièmes positions à la clé.