Peugeot perd des forces

Peugeot perd des forces

Publié le , modifié le

Arrêté au 32e kilomètre de la 4e étape, Carlos Sainz et Peugeot rencontrent leur premier gros pépin sur le Dakar 2015. L'Espagnol, le mieux classé des pilotes de 2008 DKR (4e ce matin), a "garé" son buggy en raison d'un problème mécanique. Il se plaignait d'un manque de puissance de son moteur diesel.

Depuis le départ de Buenos Aires, Peugeot vit un Dakar tranquille à défaut d'être brillant. Calé en embuscade à moins de vingt minutes du leader Nasser Al-Attiyah, Carlos Sainz est celui qui résistait le mieux à la charge des Mini tandis que Stéphane Peterhansel et Cyril Despres sont eux bien plus loin. En manque de kilomètres, la 2008 DKR avait notamment bien résisté à la terrible deuxième étape de San Juan. Les ennuis ont attendus l'entrée du Dakar au Chili. Après avoir passé la frontière par le Paso San Francisco, Sainz s'est élancé dans la spéciale. Au bout de 32 kilomètres, il s'est arrêté faute de puissance.

Sainz fait demi-tour

Après cet incident, l'équipage a cherché à communiquer avec le staff de Peugeot au bivouac pour tenter de trouver l'origine de la panne. Mais comme le réseau téléphonique passe mal, il est difficile de se parler. Manque de chance, ce pépin est arrivé cinq kilomètres après la séparation des chemins avec les camions ce qui fait qu'aucune assistance ne pouvait venir au secours de la 2008 DKR. Sainz et Lucas Cruz ont alors fait chemin inverse pour se diriger hors piste vers leur assistance.

Despres touché lui aussi

Le téléphone de Bruno Famin, patron de Peugeot Sport, a continué à chauffer toute la journée. Comme l'embrayage de la 2008 DKR de Cyril Despres qui a cédé au bout de neuf kilomètres de spéciale. L'équipage avait la pièce de rechange et l'a réparé mais sans respecter les procédures mises en place par le team. La N.322 a alors été contrainte à un nouvel arrêt avant de repartir. Si Peugeot est à terre, le Lion n'est pas seul dans la galère puisque la Mini de Terranova a elle été stoppée au 72e kilomètre. Quant à Robby Gordon, son Hummer a lui aussi été confronté à des problèmes mécaniques. Une journée à oublier.

Xavier Richard @littletwitman