Stéphane Peterhansel (Mini) cactus Dakar 2014
Stéphane Peterhansel (Mini) | FRANCK FIFE / AFP

Peterhansel se rassure en gagnant

Publié le , modifié le

Stéphane Peterhansel (Mini) n'a pas encore dit adieu à son trophée de vainqueur auto du Dakar. Le Français s'est adjugé une nouvelle étape, la 63e de sa carrière (record battu), et se rapproche à 33'23" du leader Nani Roma. Entre les deux, une autre Mini, celle d'Orlando Terranova, pointé lui à 30'30". Au terme d'une semaine très éprouvante, la bataille entre Mini est en place. Le Chili sera décisif.

Endeuillée par la mort du motard Eric Palante, la 63e victoire de Stéphane Peterhanel est anecdotique. Le pilote Mini n'en gardera pas un grand souvenir. Il a pourtant effectué deux rapprochés au classement. "Peter" a gagné une place cette nuit après la pénalité infligée à Nasser Al-Attiyah, et 6 minutes au terme de l'étape entre Tucuman et Salta. Le tenant du titre sait très bien que les temps est contre lui.

Peterhansel craint les consignes

Chez Mini, si Sven Quandt n'est pas un adepte des consignes d'équipe, rien ne dit qu'il ne figera pas la course en arrivant au Chili. Peterhansel doit donc revenir au plus vite sur les talons de Roma. Il devrait d'ailleurs très vite reprendre l'Argentin Terranova, à moins de trois minutes devant lui. Nani Roma est prévenu et va devoir surveiller ses rétros. « Tout c’est bien passé. On a ouvert. Il n’y avait pas de traces motos. On nous a annoncé un peu de boue. C’était une pointe de stress. Mais tout est allé bien. C’est un jour en moins, a soufflé Roma. J’espère que ça va pouvoir continuer comme ça. Demain on refait la voiture. Et on attaquera la 2e semaine. »

Al-Attiyah prend cher

C'est un gros coup de massue qu'a reçu Nasser Al-Attiyah pendant son sommeil. En manquant un waypoint jeudi dans le final de Tucuman, le Qatari était sous le coup d'une pénalité des commissaires. Elle est logiquement tombé mais a provoqué la chute du pilote Mini, 2e avant la mauvaise nouvelle. Très énervé au départ, Al-Attiyah a toutefois pris la 2e place de l'étape à 2'43". Il reste malgré tout en retrait au général à plus d'une heure et vingt minutes.