Peterhansel a reçu des consignes

Peterhansel a reçu des consignes

Publié le , modifié le

Dans le Team X-Raid, on a souvent mis en avant l'absence de consignes de course. Sven Quandt laissait la course décider du nom du vainqueur du Dakar. La donne a changé puisque le patron de l'équipe allemande a demandé à Stéphane Peterhansel de ne plus attaquer son coéquipier chez Mini Nani Roma. Au départ de la 11e étape, l'Espagnol précédait le Français de 2'14".

Nani Roma était très détendu avant le départ de la spéciale du jour. Ecrasé par la pression depuis quatre jours, le Catalan semblait beaucoup plus serein. Et pour cause, l'état-major de l'équipe X-Raid a figé les positions au classement général. Quand on a demandé à Stéphane Peterhansel quelle serait sa tactique aujourd'hui, la réponse a fusé. "La tactique ? La tactique ? la tactique ? On nous a demandé d'être un peu moins rapides ces prochains jours et de respecter les classements actuels, a lâché Peterhansel. L'ordre vient de la haute hiérarchie. En gros, la partie est finie."

"La partie est finie"

"On a bien rigolé ces cinq derniers jours. On a pris du plaisir. On avait 40 minutes de retard et on est revenu à 2. Mais la partie est finie", a-t-il regretté. En toile de fond, il y a la renégociation du contrat de "Monsieur Dakar" avec X-Raid et son éventuel transfert chez Peugeot. En effet, le constructeur français est sur le point de revenir en rallye-raid et aurait déjà approché Peterhansel pour intégrer son équipe et développer son futur buggy. Le clan Mini n'a pas l'intention de laisser partir le futur vainqueur (si Peter s'imposait) à la concurrence. Après un départ plus rapide que Roma, le N.300 a finalement réduit son allure. Peterhansel est un bon soldat.

Xavier Richard @littletwitman