Patton, le Dakar en batte-mobile…

Publié le , modifié le

Auteur·e : Gael Robic
Bobby Patton, patron des Dodgers sur le Dakar 2020
Bobby Patton, patron des Dodgers sur le Dakar 2020 | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ce matin au pied de la dune, on a parlé baseball…

« Los Angeles Dodgers » s’affiche en gros sur sa voiture. Ou plutôt, s’affichait en gros. Voiture et copilote chiffonnés après une belle cabriole dans la 6e spéciale, le premier Dakar de Bobby Patton a pris fin à la veille de la journée de repos. Mais l’histoire mérite le détour…

Bobby Patton? Rien à voir avec le général américain du même nom (mais pas du même prénom : lui, c’était George !) héros de la Seconde Guerre Mondiale. Ça ne vous dit rien ? Patton est le richisssime copropriétaire des Dodgers, club phare de la Major League américaine de baseball. Un club acheté en 2012 pour la modique somme de… 1,6 milliards d’euros (!) à un certain Franck Mc Court. Oui, le propriétaire-président de l’OM. Vous suivez ?!

Bobby Patton tient sa fortune du gaz et du pétrole. Et s’est offert un petit plaisir avec le Dakar. « Il est arrivé le 3 », précise Jean-Marc Fortin, préparateur de sa voiture. Il s’est assis dedans au parc fermé, et c’est tout. Il n’avait jamais démarré la voiture! » Et en route ! « En décembre, c’est son copilote qui a fait les essais à Dubaï. 60 bornes, pas plus, car il était malade ! » Le temps tout de même de faire modifier les sièges, pas à son goût. Faut dire que les deux solides gaillards ne sont pas franchement taillés comme des sportifs de haut niveau… De vrais amateurs… « Amateurs, oui, mais pas trop. Aussitôt arrivés, ils filaient à l’hôtel… » L’aventure cinq étoiles…

Dans le bivouac, les paris sur leur compte  leur donnaient deux jours en course. Mauvaise langue. Ils ont tenu six étapes, quand même... Patton va pouvoir peaufiner un peu plus la préparation des Dodgers. La saison reprend en mars…

La Toyota numéro 344 de Bobby Patton après la cabriole de la 6e étape du Dakar 2020
La Toyota numéro 344 de Bobby Patton après la cabriole de la 6e étape du Dakar 2020 © AFP
Gael Robic gael_robic