Olivier Pain (Yamaha)
Olivier Pain (Yamaha) sur le Dakar 2013 | DR

Pain se dore en tête

Publié le , modifié le

C'est un grand jour pour Olivier Pain (Yamaha). Il n'a pas gagné la 4e étape du Dakar entre Nazca et Arequipa, battu de 8'23" par Joan Barreda (Husqvarna), mais a pris la tête du classement général en moto. Cyril Despres (KTM) est l'un des battus du jour et rétrograde à la 3e place d'un podium 100 % français. Entre ses deux hommes figure David Casteu (Yamaha).

Les journées se suivent et les leaders passent. C'est donc au tour d'Olivier Pain de voir son nom tout en haut des feuilles de classement. C'est le jeu des "ouvreurs" qui, par leur trace, favorise la progression de leurs poursuivants. En partant de la 8e place, le Français s'est parfaitement servi des locomotives Despres et Chaleco Lopez avant de porter une attaque en arrivant sur la côte Pacifique. "Sur la fin de la spéciale, j'ai rattrapé le groupe car ils se sont un peu écartés de la trace et comme j'étais derrière, en haut de la vallée, j'ai pu couper au plus court et gagner pas mal de temps", a expliqué le pilote Yamaha. Olivier Pain recherche la régularité. Ce n'est pas la première place du général qui va changer son optique. "Depuis le début, je roule à mon rythme, sans pression juste pour me faire plaisir, en faisant attention de ne pas tomber car ce n'est que le début du rallye. Je ne veux pas me laisser griser par ma position au général, le rallye est encore long, mon objectif est donc de faire dans les 10 tous les jours et j'espère que j'irai jusqu'au bout comme ça..."

Despres n'est pas à fond

Cyril Despres aussi a son plan de bataille. Le tenant du titre continue d'en garder sous le pied pendant que ses rivaux se fatiguent. Même s'il est redescendu au 3e rang du général (à 3'09" de Pain), il n'est toujours pas question de lâcher les chevaux. "Chaleco n'a pas trop mal roulé en début de spéciale, mais ensuite je l'ai rattrapé et j'ai ouvert... Comme hier et avant-hier, c'est un peu toujours le même scénario, raconte le leader des KTM. Et ensuite, j'ai baissé un tout petit peu le rythme et ceux qui sont partis derrière en ont profité pour  reprendre du temps. c'est un scénario qui se répète, mais ne vous inquiétez pas pour moi, je fais ma course. Depuis 3 jours, je roule à un rythme soutenu, mais pas non plus à fond, ce qui me permet de m'économiser physiquement et d'économiser ma machine. quand tu pars derrière et que tu fais une journée à fond pour remonter tu roules dans la poussière, et si des problèmes mécaniques surviennent par la suite, ce ne sera pas seulement dû à la malchance... la course est encore longue et je vais à mon rythme!"

Podium 100 % français

A l'image de Pain, David Casteu a mis le plaisir au centre de son Dakar. Ça continue de bien fonctionner car le Niçois a pris la 3e place de la spéciale (à 10'42" de Barreda) et remonte au deuxième rang au général à seulement 2'24"de Pain. En deux roues, à l'inverse des autos, l'écrémage n'a pas encore eu lieu. Les vingt-cinq premiers du génégal se tiennent en 24 minutes. Ce n'est rien après quatre étapes dont deux très relevées. La condition physique devrait bientôt faire son oeuvre ainsi que le pilotage dans les spéciales techniques d'Argentine.

Vidéo: le résumé de l'étape moto

Voir la video

Classement de la 4e étape :
1. Joan Barreda Bort (ESP/Husqvarna)                        3 h 41:09.
2. Olivier Pain (FRA/Yamaha)                                     8:23.
3. David Casteu (FRA/Yamaha)                                  10:42.

Classement général après la 4e étape :
1. Olivier Pain (FRA/Yamaha)                                10 h 10:38.
2. David Casteu (FRA/Yamaha)                                      2:24.
3. Cyril Despres (FRA/Ktm)                                            3:09.
4. Joan Barreda Bort (ESP/Husqvarna)                            5:38.
5. Jordi Viladoms (ESP/Husqvarna)                                 7:22.
6. Ruben Faria (POR/Ktm)                                              8:39.
7. Jeremias Israel Esquerre (CHI/Honda)                          9:05.
8. Francisco Chaleco Lopez Contardo (CHI/Ktm)             10:01.
9. Alessandro Botturi (ITA/Husqvarna)                            11:44.
10. Jakub Przygonski (POL/Ktm)                                   14:20.

Vidéo: Olivier Pain savoure 

Voir la video