Nasser Al-Attiyah
Le pilote mini Nasser Al-Attiyah | AFP - FRANCK FIFE

Nasser Al-Attiyah perd sa victoire pour excès de vitesse

Publié le , modifié le

Le Qatari Nasser Al Attiyah a été privé de sa victoire dans la 1re étape du rallye Dakar dimanche, après avoir été flashé en excès de vitesse, offrant la 1re place à l'Argentin Orlando Terranova, également sur Mini. Al-Attiyah, vainqueur du Dakar 2011, a été contrôlé par son GPS à 68 km/h dans une section de la spéciale limitée à 50, ce qui lui a valu une pénalité de 2 minutes et une amende de 200 euros de la part des commissaires de course. Rétrogradé à la 7e place de l'étape, le Qatari cède donc sa victoire à "Orli" Terranova, devant l'Américain Robby Gordon sur Hummer et le Sud-Africain Giniel de Villiers (Toyota).

L'Américain Robby Gordon s'est quant à lui contenté de la troisième place, deuxième donc, à bord de son Hummer, à une minute d'Al-Attiyah. "Nous pourrons peut-être attaquer un peu plus demain, a lâché le vainqueur du jour. Il y a quand même des endroits très compliqués, nous n'avons pris aucun risque", a même indiqué Al-Attiyah, très satisfait des performances de sa Mini. "La voiture a super bien marché, et si nous gagnons c'est aussi très bien d'ouvrir la piste demain." Ce ne sera finalement donc pas le cas.

Et si tout allait pour le mieux pour le Qatari, c'était loin d'être le cas pour Nani Roma, qui a effectué des débuts chaotiques. Le vainqueur 2014 a en effet subi une panne mécanique après seulement quelques kilomètres de spéciale. "Nous avons vu que Nani était sur le bord de la route, mais ils étaient encore dans la voiture. C'était peut-être un problème électrique. Un coup de pas de chance, c'est comme ça. J'espère qu'il va pouvoir réparer et continuer le rallye. C'est une grosse surprise, mais c'est le jeu", a résumé Al-Attiyah.

Mini se console avec la victoire d'étape pour d'Orlando Terranova. Sur un terrain qu'il affectionne, Robby Gordon s'est signalé avec une belle 2e place à une grosse minute du leader juste devant le Toyota de Giniel de Villiers. Le Sud-Africain confirme déjà le potentiel de son Hilux. En revanche, la journée a été plus compliquée pour Peugeot qui n'a pas réussi à faire mieux que 8e (Sainz) et 10e (Peterhansel). En plein apprentissage, Cyril Despres termine 33e à plus de dix minutes. De retour au volant de son buggy, Philippe Gache se place 17e. Rassurant.

francetv sport @francetvsport