Matthias Walkner
Le pilote autrichien Matthias Walkner | RallyZone Bauer/Barni

Matthias Walkner (KTM) remporte la 3e étape du Dakar en motos

Publié le , modifié le

Pour quarante petites secondes sur Marc Coma (KTM), Matthias Walkner (KTM) a remporté, pour la première fois de sa carrière, une étape sur le Dakar, lors de la 3e étape. Le pilote autrichien, champion du monde de motocross, en profite pour faire un bond au classement général puisqu'il passe de la 6e à la 3e place, à 10'33" de Joan Barreda (Honda), toujours solide leader après sa 3e place du jour. Quadruple vainqueur de l'épreuve, Marc Coma est désormais 4e à 10'50".

C'est Heinz Kinigadner qui l'a recruté chez KTM. Comme son patron, Matthias Walkner a été champion du monde de motocross. En remportant, à 28 ans, sa première spéciale sur le Dakar, lors de la 3e étape, l'Autrichien donne déjà raison à son mentor. Sur cette édition, pour ses premiers pas dans cette compétition, son premier rôle est de protéger son leader, Marc Coma. A Chilecito, après 220km de spéciale, c'est pourtant l'Espagnol qu'il a devancé sur la ligne d'arrivée, pour quarante petites secondes. Hier déjà, Walkner avait devancé son coéquipier de plus d'une minute. Et au classement général, il s'empare, du coup, de la 3e place avec 27 secondes d'avance sur Coma. Les deux hommes font néanmoins une très bonne affaire en grignotant du temps à Joan Barreda, le leader depuis hier.

Au guidon de sa Honda, l'Espagnol finit en 3e position, en ayant concédé 1'53" à l'Autrichien et 1'13 à son compatriote. "On contrôle bien la course", estimait Barreda à l'arrivée, évoquant "une étape très technique avec même une dernière parte assez dangereuse à cause de nombreux rios gonflés pour les dernières pluies." Paulo Goncalves conserve sa 2e place du général au guidon de sa Honda en finissant en 5e position de l'étape à 2'49" du vainqueur. Son compatriote portugais Ruben Faria (KTM), tout comme Jordi Viladoms (KTM), cèdent tous deux du terrain (respectivement 7e à 3'26 et 9e à 4'36) pour pointer désormais en 5e et 7e place.

Chez les quads, c'est l'Argentin Lucas Bonetto (Honda) qui s'est imposé devant deux Yamaha : son compatriote Sebastian Halpern (+0'58) et le Polonais Rafal Sonik (+2'14), toujours leader du classement général. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze