Nasser Al-Attiyah Mini Dakar
Nasser Al-Attiyah (Mini) veut gagner un autre Dakar | ERIC VARGIOLU / E.V.A. / DPPI MEDIA

Les clés de la cinquième étape du Dakar

Publié le , modifié le

La 5e étape du Dakar 2014 entre Chilecito et Tucuman est le gros morceau du rallye. Attention, ça va faire des dégâts !

La spéciale du jour : Chilecito – Tucuman (911 km dont 384 de SS)

L’an dernier, San Miguel de Tucuman accueillait la journée de repos. En 2014, le bivouac y retourne pour la 5e étape. Elle sera certainement à marquer d’une pierre blanche, digne des étapes dantesque qui ont marqué l’épreuve. "C’est le plus gros morceau de la première semaine et peut-être même de tout le Dakar, explique David Castera, le directeur de course. Ça va dépendre du temps et de la météo car il peut faire très chaud dans cette zone sableuse. Il y aura des hors pistes très lents. Le parcours est très mauvais et la progression sera très lente." Le soleil étant de la partie, les concurrents vont frôler la surchauffe dans les deux secteurs du jour (il y a une neutralisation au milieu, ndlr). On fera les compte à Tucuman mais il y a fort à parier que certains ne verront même pas la journée de repos à Salta.

L'homme à suivre : Nasser Al-Attiyah

Invité surprise de Mini, Nasser Al-Attiyah pourrait bien refaire parler de lui jeudi entre Chilecito et Tucuman. Le Qatari ronge son frein depuis le départ. Troisième du général à seulement 6’56’’ de Carlos Sainz, il a l’Espagnol dans sa ligne de mire. Médaillé olympique au skeet, Al-Attiyah rate rarement sa cible…

Le chiffre du jour : 911

ASO avait promis un Dakar très dur, on est servi. On va atteindre des sommets entre Chilecito et Tucuman. 911 km, c’est la longueur de l’étape qui est proposée à forçats de la piste. "911 km c'est très long pour une seule étape, a avoué Castera. Attention, il ne faudra pas prendre cette étape à la légère !"

SS : Secteur Sélectif ou "Spéciale" où les concurrents sont chronométrés.