Le retour en Afrique pour plus tard

Publié le

A ce jour ASO ne peut garantir une totale sécurité au rallye dans certaines régions. L'organisateur entretient toujours des contacts sur place et reste très attentifs à l’évolution de la situation. Il espère que le Dakar pourra retourner sur ses terres d’origine. ASO avait même étudié la possibilité d’un parcours en Afrique de l’est et mais il a finalement fait le choix de l’Amérique latine.